Style

15 avril 2020

Ioanna Souflia, le marbre comme signature

À l’échelle réduite du bijou, la jeune créatrice grecque Ioanna Souflia sculpte le prestigieux marbre de Thassos.

Par Sandrine Merle.

 

 

Les bijoux en marbre de Ioanna Souflia sont puissants. Volumineux, ils se déploient en 3D. Droites, courbes… La silhouette graphique est soulignée par des raies de lumière formées de diamants blancs, gris et noirs. Ses bijoux, puissants, sont « la synthèse de son côté artiste et du paradoxe logique de l’avocat », métier auquel elle se destinait. Ce paradoxe logique né pendant l’Antiquité grecque signifiant que la logique poussée à l’extrême aboutit à son contraire.

 

Le marbre, témoin de l’histoire grecque

Son travail du marbre est unique. Valery Demure, consultante et fondatrice du concept Objet d’Emotion, le qualifie de « saisissant ». Très peu de créateurs l’ont utilisé en joaillerie, à l’exception de Claire Choisne chez Boucheron. Et surtout jusqu’à présent aucun n’en avait fait sa spécialité. Eternel, il est témoin de l’histoire grecque, il renvoie aux monumentales œuvres d’arts et aux somptueux vestiges de l’Antiquité.

 

Une texture unique

On pensait, pendant l’Antiquité, qu’il était une matière vivante… En tous cas pour Ioanna Souflia, « le marbre fait appel à tous les sens ». Les formes épurées et l’absence d’ornementation superflue mettent en lumière son grain, les cristaux de calcite créant cette texture singulière, mate et opaque tout en étant translucide. Blanc ou gris, il entre en symbiose avec les couleurs de l’or, jaune ou rose. Il se révèle dans le miroitement du métal parfaitement poli. Des pièces avant-gardistes, des pièces d’artiste.

 

SHOP NOW Boucles d’oreilles « Amalgama », Ioanna Souflia

 

Articles relatifs à ce sujet :

La mosquée Sheikh Zayed à Abu Dhabi 

Boucheron et le maharadjah de Jodhpur

Articles les plus lus

L’humour a-t-il déserté la joaillerie ?

L’exposition, « Parenthèse humoristique, quand le bijou a de l’esprit » de Van Cleef & Arpels tombe à pic. Elle met en lumière un sujet...

Des bijoux qui se moquent du bijou

Pour torpiller les codes en jeu dans la joaillerie classique, les créateurs d’avant-garde convoquent humour et ironie. Leurs cibles préférées :...

Alina Alamorean, des bijoux tourmentés

Une partie de son travail, composé de pièces hypertrophiées en mouvement et en courbes, est d’une sensualité très forte. L’autre face est plus...

Karuna Balloo, horticultrice textile

Cette idée de fleur en tissu vient du pays où elle est née, l’île Maurice. Une île où se croisent des influences africaine, chinoise, européenne et...

Isabelle Stanislas à L'École des Arts Joailliers

Après une brève introduction par Cécile Lugand, historienne d’art, le maître laqueur Franck Cengizalp a invité les six participants à pratiquer des...

Petites folies de grandeur

Marie Genon a transformé le Grand Palais en bijoux. Du majestueux à l‘infiniment petit, cette jeune femme livre un premier opus joaillier hors-norme...