Mes adresses

04 juillet 2020

Les adresses bijou d’Agnès Webster, Fragonard

Agnès Webster dirige la maison de parfumerie Fragonard avec des deux sœurs Françoise et Anne. Passionnée de bijoux, elle nous livre ses adresses préférées.

 

 

Sandrine Merle. D’où vient votre passion pour les bijoux ?

Agnès Webster. « J’ai été élevée par une mère, elle-même, passionnée. Elle a notamment constitué une collection de bijoux provençaux aujourd’hui exposés dans l’un de nos musée Fragonard de Grasse : on peut y voir entre autres un coulas, bracelet emblématique de cette région. Elle possédait aussi de belles pièces signées Suzanne Belperron ou Antonio Codognato, joaillier vénitien dont elle était proche.

 

S.M. Vous avez une  prédilection pour les bijoux anciens.

Agnès Webster. C’est vrai, surtout ceux à base d’intailles et de camées. Ces derniers ont d’ailleurs inspiré la gamme de bougies et de savons Fragonard « Tout ce que j’aime », gravés de deux profils. Mais je chéris aussi les bijoux offerts par mon mari, spécialement dessinés par Joël Arthur Rosenthal, un de ses amis.

 

S.M. Vous ne sortez jamais sans bijoux ?

Agnès Webster. Jamais, pas plus que je ne sors sans parfum ! C’est là que se rejoignent mes deux passions : l’élégance d’un bijou rehausse une tenue, le sillage d’une fragrance discrète signe, lui, une allure. J’aime les parfums légers et floraux à la fleur d’oranger par exemple. Discrète, voire imperceptible, il faut s’approcher pour la distinguer tout comme un bijou caché dans une chevelure ou les plis d’une manche.

 

S.M. Quelles sont vos adresses bijou et créateurs préférés ?
Mill’or, la bijouterie d’Hortense Favier. C’est là que je déniche des trésors provençaux. Quelle émotion de porter des boucles d’oreilles en or patiné par le temps et soigneusement conservées par plusieurs générations de femmes. Ces bijoux simples me relient aussi à ma chère mère…

6 rue Diderot, 34 000 Montpellier

 

Inouitoosh. En plus de faire de très beaux châles et sacs, mon amie Lise Guitton dessine de ravissants bijoux. Très féminins, ils se déclinent en or, diamants et pierres fines. Je ne les quitte pas car ils sont très faciles à porter au quotidien notamment les boucles d’oreilles inspirées par les poissardes.

 

Dimitris Pantazopoulos. Ce créateur grec, un ami historien d’art et architecte d’intérieur, remonte à l’antique des pierres gravées, des intailles et des objets précieux. Sur ces bijoux contemporains entièrement réalisés dans des ateliers florentins, il les mélange à des pierres fines de couleur.

dimitrispantazopoulos.com

 

Sofia Papakosta

Je ne porte pas que du précieux, j’aime aussi la fantaisie. Les bijoux de la créatrice grecque Sofia Papakosta, vendus chez Fragonard, sont composés de pierres fines de couleur enchâssées dans une broderie traditionnelle en fil d’or. Récemment elle a aussi utilisé des tapisseries et des broderies du XXe siècle.

@sofiapapakosta

 

Articles relatifs à Fragonard :

Le musée provençal du Costume et du Bijou

Tentations camée

Articles les plus lus

Les adresses bijou de Marie-Anne Bruschi, Re-voir Paris

Marie-Anne Bruschi a lancé le site Re-voir Paris où elle livre sa vision très personnelle de Paris. Pour TFJP, elle s’est intéressée à celles...

Où suivre un cours sur le bijou ?

Pour les amateurs, des cours et des conférences sur l’histoire du bijou et le monde des pierres existent. Voici les meilleures adresses.

Et si je veux un bijou éthique?

Pour les alter consommateurs traumatisés par le film « Blood Diamond », sachez qu’il existe une joaillerie écoresponsable, respectueuse de la...

Où trouver un bijou Suzanne Belperron ?

Pour acheter, en toute confiance, une pièce de Suzanne Belperron qui ne signait pas ses bijoux, faites appel à un spécialiste.

Autour de la place Vendôme, un quartier en or

Autour de la place Vendôme, on trouve de nombreuses boutiques de bijou indépendantes. Voici pun parcours pour découvrir les plus intéressantes. Prenez...

Où personnaliser son bijou ?

Personnaliser un bijou, posséder une pièce unique dont on aurait choisi la matière, la pierre et pourquoi pas le design… De plus en plus de marques...