Style

06 février 2020

Hommes parés

Dans les derniers défilés masculins de l’hiver 2020/21, les hommes n’ont jamais autant porté de bijoux.

 

 

La tendance DIY

Les hommes semblent avoir réalisé eux-mêmes leurs bijoux faits d’une accumulation chaotique et cliquetante d’éléments. Des chevalières vintage forment un collier chez Sacaï, des sautoirs emmêlés chez White Mountaineering, de longues chaînes auxquelles sont suspendues des clés, des mousquetons, des épingles à nourrices, des capsules de bouteilles de bière chez Christian Dior. Les voilà aussi accrochées à un foulard. Quel vacarme !

 

L’air de rien

L’homme ne porte pas juste une bague ou un collier soigneusement placé sur sa chemise. Il décale ses bijoux, les éparpille, les superpose. Chez Ann Demeulemeester, la vigne vierge ondoyante et les feuilles de chêne s’éparpillent sur la veste. Chez Gucci, le plastron en pointe est posé de travers. C’est aussi un élément à part entière du layering, cette tendance consistant à multiplier les couches de vêtements : gros pull, veste de montagne et blouson. Dans ce registre, la créatrice japonaise de Sacai, Chitose Abe, excelle.

 

Un juste retour des choses

Le précepte comme quoi l’homme ne porterait qu’une montre et des boutons de manchette a donc vécu. Juste retour des choses car « il a été très paré jusqu’au début du 19e siècle : regardez Louis XIV et les maharadjahs croulant sous les pierres précieuses », explique Gislain Aucremanne professeur à L’École des Arts Joailliers alors en pleine préparation de sa prochaine conférence « Bijoux masculins : Signes et insignes ». S’inscrire ici.

 

Articles relatifs à ce sujet :

Bijoux genderless

Les gourmettes LV de Virgil Abloh

Articles les plus lus

La paille, sans un brin de nostalgie

Nathalie Seiller Dejean crée des bijoux de tête en paille comme ceux dont la mode raffolait au 19e siècle. Tout a commencé au marché aux puces de...

Les sculptures capillaires de Marisol

Marisol réalise aussi des accessoires et des postiches spectaculaires évoquant les poufs du 18e siècle.

Les bijoux de la Renaissance

Pendant 200 ans, les orfèvres de la Renaissance ont posé les jalons d’une nouvelle bijouterie : la joaillerie.

8 éclairages sur le camée

Depuis l’Antiquité, le camée inspire des artistes et suscite la convoitise des collectionneurs. Extraits de son histoire millénaire.

Les matières précieuses de l'Art Déco

La dernière « Evening Conversation » de L’École des Arts Joailliers était consacrée au style Art déco et aux matériaux précieux utilisés : jade,...

Bijou, un art plastique

D’abord perçu comme un matériau pauvre et contestataire, le plastique peut aussi avoir d’autres fonctions : sentimentale, esthétique,...