04 septembre 2017

Swarovski et les diamants de synthèse

La maison autrichienne, spécialiste du cristal taillé et dont le fondateur Daniel Swarovski déclarait que « les diamants sont pour les royautés, moi je veux un diamant pour chaque femme », écrit une suite logique de son histoire : elle imagine une collection en diamant de synthèse. Réalisé dans une machine sous haute pression, ce diamant présente la même composition chimique et les mêmes caractéristiques que celui formé il y a des milliards d’années dans les entrailles de la terre. Son prix, 30% moins élevé, et son caractère éthique auront-ils raison de la pierre naturelle, considérée comme un miracle de la nature ?

  • Swarovski - Bague "Concentrique" en diamants de synthèse et cristal

  • Swarovski - Bague "Duchesse" en diamants de synthèse et cristal

  • Swarovski - Manchette "Concentrique" en diamants de synthèse et cristal

Articles les plus lus

Rihanna, une version peu classique du camée

Pour sa collection de bijoux Fenty, Rihanna réinterprète le camée, pierre gravée en relief. Et elle la met en scène avec sa photographe fétiche, la...

Une perle de 8 000 ans au Louvre d’Abu Dhabi

Lors de l’exposition « 10 000 ans de luxe » au Louvre d’Abu Dhabi, vous pouvez voir pour la première fois la perle naturelle la plus ancienne connue au...

« Coquette-ries Masculines » de Marie Masson

Dans l’exposition « Mirabilia », la galerie Mazlo présente les broches de la jeune Marie Masson. Elles sont inspirées par les rituels et les objets de...

Les (a)symétries de Victoire de Castellane

Pour Dior Joaillerie, Victoire de Castellane travaille l’asymétrie plus particulièrement en boucles d’oreilles.

Marie-Hélène de Taillac, le livre

« D’Or et de Pierres » est le premier livre consacré aux créations de la créatrice Marie-Hèlene de Taillac.

Iris Apfel x Bernardaud

A presque 100 ans, Iris Apfel l’icône de mode américaine dessine des bijoux pour Bernardaud, le spécialiste de la porcelaine.