10 février 2020

Les bijoux de tête de Maiko Takeda

Maiko Takeda se concentre essentiellement des parures de tête, entre masque, auréole et visière. Cette créatrice japonaise basée à Londres les réalise en plumes découpées au laser dans du film plastique ou de l’acrylique. Les dégradés de couleurs accentuent la transparence, les jeux d’ombre et de lumière. Ces parures de tête oscillent entre la fleur de pissenlit qui va disparaître à la moindre brise et le casque hérissé de terminaisons nerveuses destiné à quelque expérience neuro-scientifique. Justement, Maiko Takeda est passionnée de sciences et adore la musique minimale, répétitive, obsessionnelle de Philip Glass.

  • Maiko Takeda

  • Maiko Takeda

  • Maiko Takeda

  • Maiko Takeda

  • Maiko Takeda

Articles les plus lus

Up-cycling dans l’exposition « Cartier et les Arts de l’Islam » au Musée des Arts décoratifs

Cartier ne s’est pas seulement inspiré des motifs issus de cultures lointaines : dans ses nouvelles créations, le joaillier intègre depuis longtemps...

Noël à Paris !

Cartier, Tiffany&Co., Chanel, Christian Dior, … ont dévoilé leurs vitrines de Noël ! Place Vendôme et rue de la Paix, j’ai photographié les plus...

Bijoux d’artiste, Mathias Kiss x Dangleterre

Mathias Kiss avec Ségolène Dangleterre a réalisé trois bijoux d’artiste. Trois bagues en bronze ou en argent, façonnées comme une corniche. Photo ©...

Vhernier, « Mon Jeu » autour de la chaîne

Le joaillier Italien Vhernier a imaginé un maillon plat pourvu d’une fente. Ce qui permet d’en imbriquer deux, trois, dix, cent même !

Les grands gagnants : vermeil, plaqué or et laiton doré

Dans le registre de la « fantaisie », le vermeil, le plaqué or et le laiton doré montent en puissance. Un phénomène dû à…

Le boom de la laque

Opaque, lisse et brillante sans étinceler de mille feux, la laque est omniprésente dans les collections. On dirait que les bijoux ont été peints dans...