12 mars 2020

L'or torturé d'Orit Elhanati

Le style de la créatrice Orit Elhanati résulte d’un double héritage, danois par sa mère, israélien par son père. Il se caractérise aussi par un très beau travail de l’or recyclé, sa matière fétiche. « J’ai toujours détesté le polir », explique Orit Elhanati. Dans son atelier de Copenhague, elle joue inlassablement avec, le torture, le martèle, le cabosse. Elle évoque ainsi les bijoux orientaux de sa grand-mère paternelle, les textures des montagnes du Sinaï ou les pièces de monnaie patinées trouvées dans les ruelles de Jérusalem. Quelques pierres, opales, malachite, viennent illuminer subtilement ce travail d’orfèvre.

En vente chez WHITE bIRD

  • Orit Elhanati

  • Orit Elhanati

  • Orit Elhanati

  • Orit Elhanati

  • Orit Elhanati

  • Orit Elhanati

Articles les plus lus

Le foulard imprimé pierres précieuses d'Inouïtoosh

Lise Guitton, créatrice d’Inouïtoosh, a imaginé un grand carré de soie imprimé de pierres précieuses. Selon la façon de le porter, les motifs...

"Dina à la loupe"

Je voulais en savoir plus sur Dina Level car dans l’univers du bijou, son nom revient sans cesse…

Anaconda chez White Bird

Les bijoux Anaconda, créés par l’Italienne Monica Rossi, sont d’une poésie folle. A découvrir chez White Bird.

Les planches minéralogiques de Marin Montagut

Jolie trouvaille dans la toute nouvelle boutique parisienne de Marin Montagut : des planches minéralogiques du XIXe siècle qu’il colorise.

Le serti filaire de Sheila Westera

La créatrice Sheila Westera réalise ses montures avec un interminable fil d’or ou d’argent. Interminable, il s’enroule autour de la pierre…

Secrets, boutons et diamants chez Chanel

Les montres à secret de Chanel mettent en lumière le bouton, présent sur le bas des manches et sur les poches plaquées des vestes en tweed.