12 mars 2020

L'or torturé d'Orit Elhanati

Le style de la créatrice Orit Elhanati résulte d’un double héritage, danois par sa mère, israélien par son père. Il se caractérise aussi par un très beau travail de l’or recyclé, sa matière fétiche. « J’ai toujours détesté le polir », explique Orit Elhanati. Dans son atelier de Copenhague, elle joue inlassablement avec, le torture, le martèle, le cabosse. Elle évoque ainsi les bijoux orientaux de sa grand-mère paternelle, les textures des montagnes du Sinaï ou les pièces de monnaie patinées trouvées dans les ruelles de Jérusalem. Quelques pierres, opales, malachite, viennent illuminer subtilement ce travail d’orfèvre.

En vente chez WHITE bIRD

  • Orit Elhanati

  • Orit Elhanati

  • Orit Elhanati

  • Orit Elhanati

  • Orit Elhanati

  • Orit Elhanati

Articles les plus lus

Le serti filaire de Sheila Westera

La créatrice Sheila Westera réalise ses montures avec un interminable fil d’or ou d’argent. Interminable, il s’enroule autour de la pierre…

Secrets, boutons et diamants

Les montres à secret de Chanel mettent en lumière le bouton, présent sur le bas des manches et sur les poches plaquées des vestes en tweed.

La dédicace « Coiffes et Parures » chez Mellerio

Le 7 mars dernier, j’ai dédicacé mon livre pour enfants « Coiffes et Parures » chez Mellerio. Lors de cet après-midi joyeuse et chaleureuse, nous...

Alexandra Jefford x Smythson

Sur des bagues en or, la créatrice Alexandra Jefford a réalisé un noeud avec des liens de cuir de la maison anglaise Smythson.

Santé !

Les bijoutiers-joailliers développent un univers global à l’instar de la créatrice de Foundrae, Beth Bugdaycay.

Coiffes patriotiques

Un collectif de créatifs ukrainiens, Treti Pivni, revisite la coiffe traditionnelle. Un geste patriotique.