12 mars 2020

L'or torturé d'Orit Elhanati

Le style de la créatrice Orit Elhanati résulte d’un double héritage, danois par sa mère, israélien par son père. Il se caractérise aussi par un très beau travail de l’or recyclé, sa matière fétiche. « J’ai toujours détesté le polir », explique Orit Elhanati. Dans son atelier de Copenhague, elle joue inlassablement avec, le torture, le martèle, le cabosse. Elle évoque ainsi les bijoux orientaux de sa grand-mère paternelle, les textures des montagnes du Sinaï ou les pièces de monnaie patinées trouvées dans les ruelles de Jérusalem. Quelques pierres, opales, malachite, viennent illuminer subtilement ce travail d’orfèvre.

En vente chez WHITE bIRD

  • Orit Elhanati

  • Orit Elhanati

  • Orit Elhanati

  • Orit Elhanati

  • Orit Elhanati

  • Orit Elhanati

Articles les plus lus

Alexandra Jefford x Smythson

Sur des bagues en or, la créatrice Alexandra Jefford a réalisé un noeud avec des liens de cuir de la maison anglaise Smythson.

Santé !

Les bijoutiers-joailliers développent un univers global à l’instar de la créatrice de Foundrae, Beth Bugdaycay.

Coiffes patriotiques

Un collectif de créatifs ukrainiens, Treti Pivni, revisite la coiffe traditionnelle. Un geste patriotique.

Les bijoux de tête de Maiko Takeda

Les parures de tête de la créatrice japonaise Maiko Takeda oscillent entre la fleur de pissenlit et le casque destiné à des expériences...

L'interminable hausse du cours de l'or

En 2019, après quelques années de stagnation, le prix de l’once d’or s’est envolé de 20%. Et en 2020, cela ne semble pas s’arrêter… 

Une plaque en émail d'Alexis Falize entre au MAD Paris

Le Musée des Arts Décoratifs vient d’acheter chez Wartski le livre « Les Émaux Cloisonnés Anciens et Modernes ». La couverture est incrustée...