07 octobre 2016

JoBo

Parmi les grandes collectionneuses de bijoux, figure Joséphine de Beauharnais. Cette dernière « lançait également des modes en matière de décoration », souligne l’architecte Bambi Sloan qui s’en est inspirée pour le nouvel hôtel JoBo. Elle fait dialoguer les réimpressions de papiers peints d’époque façon toile de Jouy ou rayures cocardes, les moquettes imprimées de roses ou de pelage panthère et les portraits de Joséphine décalés grâce à un accessoire contemporain. Un hommage original et plein d’humour.

 

© David Grimbert

  • © David Grimbert

  • © Hôtel JoBo

  • © Hôtel JoBo

  • © Hôtel JoBo

  • © Hôtel JoBo

  • © Hôtel JoBo

Articles les plus lus

« La collection idéale de Diane Venet » au musée des Arts décoratifs

Cette exposition met en lumière le bijou d’artiste grâce à une collection de référence, celle de l’épouse du sculpteur Bernar Venet. Construite en...

Épingles conceptuelles

Souvent jugée désuète, la broche est paradoxalement prisée par les artistes et les créateurs d’avant-garde. Selon l’un d’entre eux, Benjamin...

Tableaux précieux

Jusqu’alors peu plébiscitée dans les collections de joaillerie, la broche reprend du galon. Composée d’un agencement de pierres précieuses, elle a...

Des broches à moins de 250 euros

Elles se déclinent en plexi ou en cristal de Swarovski, mais aussi en or comme les épingles d’Atelier Paulin. Celle de Yazbukey représente une paire de...

La broche dans les défilés de l'été 2018

La broche ne se porte pas que sur le revers de la veste. Son emplacement est sujet à mille et une expérimentations que l’on veuille souligner ses...

10 boucles d’oreilles coups de cœur

Les boucles d’oreilles sont mon bijou préféré. Pas la puce, ce petit motif collé au lobe mais les pendants souples et mobiles, qui semblent d’une...