07 octobre 2016

JoBo

Parmi les grandes collectionneuses de bijoux, figure Joséphine de Beauharnais. Cette dernière « lançait également des modes en matière de décoration », souligne l’architecte Bambi Sloan qui s’en est inspirée pour le nouvel hôtel JoBo. Elle fait dialoguer les réimpressions de papiers peints d’époque façon toile de Jouy ou rayures cocardes, les moquettes imprimées de roses ou de pelage panthère et les portraits de Joséphine décalés grâce à un accessoire contemporain. Un hommage original et plein d’humour.

 

© David Grimbert

  • © David Grimbert

  • © Hôtel JoBo

  • © Hôtel JoBo

  • © Hôtel JoBo

  • © Hôtel JoBo

  • © Hôtel JoBo

Articles les plus lus

Coiffes patriotiques

Un collectif de créatifs ukrainiens, Treti Pivni, revisite la coiffe traditionnelle. Un geste patriotique.

L'or torturé d'Orit Elhanati

Le travail d’Orit Elhanati se caractérise par une texture d’or originale.

Les bijoux de tête de Maiko Takeda

Les parures de tête de la créatrice japonaise Maiko Takeda oscillent entre la fleur de pissenlit et le casque destiné à des expériences...

L'interminable hausse du cours de l'or

En 2019, après quelques années de stagnation, le prix de l’once d’or s’est envolé de 20%. Et en 2020, cela ne semble pas s’arrêter… 

Une plaque en émail d'Alexis Falize entre au MAD Paris

Le Musée des Arts Décoratifs vient d’acheter chez Wartski le livre « Les Émaux Cloisonnés Anciens et Modernes ». La couverture est incrustée...

Tentations camées

Le camée est un motif classique qui ne se décline pas seulement en bijou : le voici en bougie chez Cire Trudon, en chocolat À La Mère de Famille, en...