Style

13 juin 2016

« Desk », la série photo d’Iris, Émeraude et Clémence

Clémence Cahu a lancé l’idée de ces douze bijoux mis en scène par Émeraude Nicolas-Berton et photographiés par Iris Velghe. Spécialement pour the french jewelry post.

 

Clémence Cahu, la styliste

C’est une composition graphique où tout devient abstrait. Un livre, un sac plastique, un journal, etc. L’histoire tourne autour d’une personnalité. Un homme ou une femme. Androgyne, littéraire. Jamais bourgeoise. Les bijoux : des sculptures que l’on n’identifie pas forcément au premier coup d’œil. Ils vont par deux, le plus gros toujours vu de loin, le plus petit en gros plan. Peu importe qu’ils soient rayés ou abîmés. Le décor lui non plus n’est jamais retouché car le côté réaliste est privilégié.

 

Iris Velghe, la photographe

Rien n’est vraiment rationnel. C’est un objet qui inspire un cadrage, une lumière… Le bijou n’est pas traité comme une star, mais comme un objet qui fait partie d’un quotidien et d’un univers. Je viens de faire une série osée pour Hermès car elle n’est pas descriptive. Une liberté rarissime dans cet univers très normé. On n’y ose pas grand-chose… Ce travail est comme un « bœuf » en musique : Clémence et Émeraude ont apporté un twist plus rock.

 

Émeraude Nicolas-Berton, la directrice artistique

J’ai voulu une atmosphère minimaliste de bureau. Une composition classique détournée, stylisée. Féminines ou masculines, peu importe. Les bijoux sont très présents mais peu travaillés ou empierrés pour conserver l’effet graphique. J’aime les bijoux parce qu’ils réagissent à la lumière, ils créent des reflets. L’un des plus emblématiques de cette série est le bracelet Tiffany & Co.

Articles les plus lus

Avec Tomohiro Sadakiyo chez Hum, à Tokyo

Le côté japonais de Hum, c’est le travail sur la couleur des métaux et sur les textures.

René Boivin, le mystère du bracelet "Torque"

Thomas Torroni-Levene le gardien du temple de la maison René Boivin, a voulu retracer l’histoire de ce bracelet.

Rencontre exclusive avec Shinji Nakaba, dans son atelier au Japon

En 2023, le Loewe foundation Craft prize a braqué les projecteurs sur Shinji Nakaba. Mais son travail est reconnu dans le milieu du bijou...

Les félins de Boivin

La maison René Boivin excelle dans les représentations de fleurs et les animaux. Parmi ces derniers, de magnifiques félins sont entrés dans l’histoire...

Emmanuel Tarpin, joaillier des ombres et lumières

Emmanuel Tarpin n’a pas cherché à faire écho aux magnifiques orchidées de Tiffany & CO. ou à celles de René Lalique, réalisées il y a plus d’un...

Giorgio B. par Giorgio Bulgari, la haute joaillerie en héritage

Avant de revenir sur le travail de Giorgio Bulgari, clarifions les choses : oui, il est un membre de la famille Bulgari. Il représente la quatrième...