28 mars 2018

Le « Styloïde », nouveau venu à la galerie des Bijoux

En osmose parfaite avec l’anatomie, le « Styloïde » crée en 1999 par Lise Vanrycke vient d’entrer dans la collection de la galerie des Bijoux au Musée des Arts Décoratifs. Ce bracelet à maillons, développé pendant 3 ans avec un horloger, porte le nom du petit os pointu placé sur le côté du poignet qu’il met en lumière. Extensible, complètement body conscious, il s’inscrit dans la lignée du bracelet « Bone », moulé sur le poignet dans les années 70 par Elsa Peretti pour Tiffany&Co.

 

  • Vanrycke au Musée des Arts Décoratifs - Envers et endroit du "Styloïde" en or rose, 2016 © Sandrine Merle

  • Vanrycke - Une autre version du "Styloïde", en or et diamants

Articles les plus lus

Une plaque en émail d'Alexis Falize entre au MAD Paris

Le Musée des Arts Décoratifs vient d’acheter chez Wartski le livre « Les Émaux Cloisonnés Anciens et Modernes ». La couverture est incrustée...

Tentations camées

Le camée est un motif classique qui ne se décline pas seulement en bijou : le voici en bougie chez Cire Trudon, en chocolat À La Mère de Famille, en...

Deux tombes viennent d'être découvertes dans l'antique cité de Pylos

Bien qu’ayant déjà été pillées, les deux tombes de l’âge de bronze (entre 1600 et 1100 avant J.-C.) découvertes à Pylos par deux archéologues...

Rihanna, une version peu classique du camée

Pour sa collection de bijoux Fenty, Rihanna réinterprète le camée, pierre gravée en relief. Et elle la met en scène avec sa photographe fétiche, la...

Une perle de 8 000 ans au Louvre d’Abu Dhabi

Lors de l’exposition « 10 000 ans de luxe » au Louvre d’Abu Dhabi, vous pouvez voir pour la première fois la perle naturelle la plus ancienne connue au...

« Coquette-ries Masculines » de Marie Masson

Dans l’exposition « Mirabilia », la galerie Mazlo présente les broches de la jeune Marie Masson. Elles sont inspirées par les rituels et les objets de...