28 mars 2018

Le « Styloïde », nouveau venu à la galerie des Bijoux

En osmose parfaite avec l’anatomie, le « Styloïde » crée en 1999 par Lise Vanrycke vient d’entrer dans la collection de la galerie des Bijoux au Musée des Arts Décoratifs. Ce bracelet à maillons, développé pendant 3 ans avec un horloger, porte le nom du petit os pointu placé sur le côté du poignet qu’il met en lumière. Extensible, complètement body conscious, il s’inscrit dans la lignée du bracelet « Bone », moulé sur le poignet dans les années 70 par Elsa Peretti pour Tiffany&Co.

 

  • Vanrycke au Musée des Arts Décoratifs - Envers et endroit du "Styloïde" en or rose, 2016 © Sandrine Merle

  • Vanrycke - Une autre version du "Styloïde", en or et diamants

Articles les plus lus

Up-cycling dans l’exposition « Cartier et les Arts de l’Islam » au Musée des Arts décoratifs

Cartier ne s’est pas seulement inspiré des motifs issus de cultures lointaines : dans ses nouvelles créations, le joaillier intègre depuis longtemps...

Noël à Paris !

Cartier, Tiffany&Co., Chanel, Christian Dior, … ont dévoilé leurs vitrines de Noël ! Place Vendôme et rue de la Paix, j’ai photographié les plus...

Bijoux d’artiste, Mathias Kiss x Dangleterre

Mathias Kiss avec Ségolène Dangleterre a réalisé trois bijoux d’artiste. Trois bagues en bronze ou en argent, façonnées comme une corniche. Photo ©...

Vhernier, « Mon Jeu » autour de la chaîne

Le joaillier Italien Vhernier a imaginé un maillon plat pourvu d’une fente. Ce qui permet d’en imbriquer deux, trois, dix, cent même !

Les grands gagnants : vermeil, plaqué or et laiton doré

Dans le registre de la « fantaisie », le vermeil, le plaqué or et le laiton doré montent en puissance. Un phénomène dû à…

Le boom de la laque

Opaque, lisse et brillante sans étinceler de mille feux, la laque est omniprésente dans les collections. On dirait que les bijoux ont été peints dans...