28 mars 2020

Coiffes patriotiques

En Ukraine, un collectif de stylistes et de photographes appelé Treti Pivni (Troisième Coq) réalise des portraits de femmes portant le vinok, la coiffe traditionnelle. Autrefois réservé aux jeunes filles lors de mariages ou dans les fêtes populaires, elle était composée de douze variétés de fleurs retenues par des rubans coupés de la longueur des tresses. Plus graphique et plus mode, elle trouve une nouvelle jeunesse et s’inscrit à merveille dans la vague de patriotisme déferlant sur l’Ukraine depuis la révolution, en 2014.

À lire « Coiffes et Parures »

  • Treti Pivni © Treti Pivni

  • "Jeune fille ukrainienne" de Nikolay Rachkov / Photographie anonyme - 19th century

  • Treti Pivni © Treti Pivni

  • Treti Pivni © Treti Pivni

  • Treti Pivni © Treti Pivni

  • Treti Pivni © Treti Pivni

  • Coiffe traditionnelle russe - Vers 1930

  • Treti Pivni © Treti Pivni

Articles les plus lus

Le serti filaire de Sheila Westera

La créatrice Sheila Westera réalise ses montures avec un interminable fil d’or ou d’argent. Interminable, il s’enroule autour de la pierre…

Secrets, boutons et diamants chez Chanel

Les montres à secret de Chanel mettent en lumière le bouton, présent sur le bas des manches et sur les poches plaquées des vestes en tweed.

La dédicace « Coiffes et Parures » chez Mellerio

Le 7 mars dernier, j’ai dédicacé mon livre pour enfants « Coiffes et Parures » chez Mellerio. Lors de cet après-midi joyeuse et chaleureuse, nous...

Alexandra Jefford x Smythson

Sur des bagues en or, la créatrice Alexandra Jefford a réalisé un noeud avec des liens de cuir de la maison anglaise Smythson.

Santé !

Les bijoutiers-joailliers développent un univers global à l’instar de la créatrice de Foundrae, Beth Bugdaycay.

L'or torturé d'Orit Elhanati

Le travail d’Orit Elhanati se caractérise par une texture d’or originale.