23 mai 2018

Les joailliers de l’U. A. M. au Centre Pompidou

L’exposition « U. A. M., une aventure moderne » présente parmi toutes les œuvres d’architectes, peintres ou encore décorateurs, une vingtaine de bijoux appartenant à la collection du Musée des Arts Décoratifs. En 1929, des créateurs dont Jean Desprès, Jean Fouquet, Gérard Sandoz et Raymond Templier adhèrent eux aussi à l’U. A. M. (Union des Artistes Modernes). Ils veulent aller vite, changer le monde et créer du neuf. En rupture avec les joailliers comme Boucheron ou Cartier, ces inventeurs du bijou moderne bannissent l’ornement inutile. Ils simplifient les lignes, s’inspirent de la machine, de la vitesse, des pièces mécaniques comme les écrous, boulons et roulement à billes. Pour créer des bijoux plus accessibles, ils utilisent des pierres moins coûteuses comme la citrine, l’améthyste ou la laque. Pourtant les joailliers ne vont réussir à toucher que des amateurs et une élite dont faisait partie le maharadja d’Indore. L’U. A. M. s’arrête en 1958.

 

« U. A. M., une aventure moderne », du 30 mai au 27 août 2018 au Centre Pompidou

À lire : « Raymond Templier – Le bijou moderne » de Laurence Mouillefarine et Véronique Ristelhueber,  Éditions Norma, 2005.

  • Gabriel Guévrékian, jardin de la villa Noailles - 1926-1928 Photo Thérèse Bonney © Courtesy Bancroft Library, Univ. of California / Raymond Templier, broche en platine, onyx, cristal dépoli, diamants - 1929 © MAD Paris/Jean Tholance

  • Raymond Templier - Etui à cigarettes en argent et laque, 1930 © MAD Paris/Jean Tholance

  • Jean Desprès - Collier en vermeil, vers 1937 © MAD Paris/Jean Tholance

  • Eileen Gray et Jean Badovici Villa E 1027, 1926-1929 © Editions Imbernon, Marseille, 2006

  • Jean Desprès - Bague en argent, 1930 © MAD Paris/Jean Tholance

  • Robert Delaunay - Manège de cochons, 1922 © Centre Pompidou, MNAM-CCI

  • Jean Fouquet - Bracelet en or, platine, diamants, améthystes et pierres de lune - 1937 © MAD Paris/Jean Tholance

  • Roger Parry, photomontage Sans titre - Vers 1929 © Centre Pompidou, MNAM-CCI / Jean Fouquet, clip en or, laque et diamants - 1937 © MAD Paris/Jean Tholance

  • Raymond Templier - Bracelet en or, platine et diamants, 1937 / Bague en platine et diamants, 1937 © MAD Paris/Jean Tholance

  • A lire, la première monographie consacrée à Raymond Templier par Laurence Mouillefarine - Editions Norma

Articles les plus lus

Les bijoux de tête de Maiko Takeda

Les parures de tête de la créatrice japonaise Maiko Takeda oscillent entre la fleur de pissenlit et le casque destiné à des expériences...

L'interminable hausse du cours de l'or

En 2019, après quelques années de stagnation, le prix de l’once d’or s’est envolé de 20%. Et en 2020, cela ne semble pas s’arrêter… 

Une plaque en émail d'Alexis Falize entre au MAD Paris

Le Musée des Arts Décoratifs vient d’acheter chez Wartski le livre « Les Émaux Cloisonnés Anciens et Modernes ». La couverture est incrustée...

Tentations camées

Le camée est un motif classique qui ne se décline pas seulement en bijou : le voici en bougie chez Cire Trudon, en chocolat À La Mère de Famille, en...

Deux tombes viennent d'être découvertes dans l'antique cité de Pylos

Bien qu’ayant déjà été pillées, les deux tombes de l’âge de bronze (entre 1600 et 1100 avant J.-C.) découvertes à Pylos par deux archéologues...

Rihanna, une version peu classique du camée

Pour sa collection de bijoux Fenty, Rihanna réinterprète le camée, pierre gravée en relief. Et elle la met en scène avec sa photographe fétiche, la...