Mes adresses

01 mai 2018

2 adresses bijoux au Japon

Kyoto et Tokyo sont des paradis du shopping. Voici deux belles adresses bijoux à y découvrir.

 

A Kyoto, Oharibako

Juste devant l’entrée du temple Daitoku-ji, installée dans une maison traditionnelle pourvue d’un ravissant jardin zen, Oharibako est une référence en matière de tsumami zaiku: l’art de pincer et plier des petits carrés de soie. Ces derniers permettent de construire des figures comme des pétales de fleurs, ensuite assemblées sur des piques à cheveux, peignes ou encore barrettes. Nommés kanzashi, ces accessoires furent longtemps les seuls bijoux portés par les femmes dont le kimono laissait apparaître peu de peau. On trouve ici des centaines de modèles réalisés dans des tissus colorés de kimono pouvant parfaitement faire office de broche sur une veste. Et si l’envie vous prend de réaliser votre kanzashi, la maison propose des ateliers d’initiation.

 

A Tokyo, Tomorrowland

Hiroyuki Sasaki a ouvert sa première boutique multimarques Tomorrowland en 1978. Il en a aujourd’hui 100 au Japon. La sélection homme et femme, belle et sans surprise, privilégie les créateurs occidentaux comme Dries van Noten, Isabel Marant, Loewe. L’espace bijoux propose les chaînes de Bunney et les bijoux ergonomiques de Charlotte Chesnais. Une belle place est aussi faite aux créateurs japonais contemporains avec Hum, HirotakaSatomi Kawakita qui excelle dans les micro bijoux en or à accumuler et Careering, roi de la gourmette et de la mini-créole. Mon coup de cœur : les boucles d’oreilles de Monaka sculptées dans une pierre ou découpées dans une perle.

 

Articles les plus lus

Où acheter une broche en tissu ?

Écussons rebrodés et fleurs en soie habillent le revers de veste et personnalisent le tee-shirt blanc. Voici les adresses pour en dénicher de très...

Où acheter un bijou à Tokyo ?

Du créateur international à celui de la scène underground en passant par les joailliers de la perle, Tokyo est aussi une destination bijou.