07 juillet 2017

Le plastique dans l’exposition « Medusa »

Une simple feuille de polyéthylène découpée se transforme en un collier, un bracelet et une bague. « En dissimulant une parure, cet objet instaurait un dialogue entre bijou et art », explique la créatrice Carole Guinard qui l’a créé en 1987, pour la première Biennale du bijou à Paris. « Son design ultra épuré donnait une réponse simple aux questions ambiguës du multiple, de la reproduction à l’infini, de la copie qui n’a pas d’original. » Ce qui reste du stock de 1987 est aujourd’hui vendu 25 euros à la librairie du musée des Arts décoratifs. Un super collector.

  • Carole Guinard - Bijou "Triple" en feuille de polyéthylène prédécoupée, 1987

  • Carole Guinard - Bijou "Triple" en feuille de polyéthylène prédécoupée, 1987

Articles les plus lus

Les bols précieux de la CFOC

La CFOC propose quatre bols sculptés à la main en Inde, dans des pierres dures. Apparaissent alors des veinures, des craquelures, des éclairs, des...

10 bijoux pour Égyptomaniaques

Motifs pharaoniques, hiéroglyphes, scarabées … L’Égypte est un thème classique que l’on trouve chez créateurs et joailliers contemporains. Ce...

GemGenève, des pierres d’exception

Les exposants de GemGenève proposent des pierres exceptionnelles tels le diamant bleu de Shirley Temple ou ce rubis birman non chauffé de 12,84 carats.

Freddie Mercury et la reine Victoria réunis au V&A

Lors de réouverture le V&A Museum présentera la couronne de la reine Victoria dessinée par le prince Albert et la collection de vanity cases art déco de...

"Les Galaxies" de Cartier, la Terre vue du ciel

La dernière collection de joaillerie Cartier, « Les Galaxies », tourne autour du cosmos. Le point de vue est spatial et l’approche, scientifique. 

Swarovski x Balmain et A. Vauthier - Haute Couture PE19

Comme chaque saison, Swarovski a collaboré avec des couturiers pour montrer la formidable créativité de son matériau : le cristal.  Elle en a fourni...