07 juillet 2017

Le plastique dans l’exposition « Medusa »

Une simple feuille de polyéthylène découpée se transforme en un collier, un bracelet et une bague. « En dissimulant une parure, cet objet instaurait un dialogue entre bijou et art », explique la créatrice Carole Guinard qui l’a créé en 1987, pour la première Biennale du bijou à Paris. « Son design ultra épuré donnait une réponse simple aux questions ambiguës du multiple, de la reproduction à l’infini, de la copie qui n’a pas d’original. » Ce qui reste du stock de 1987 est aujourd’hui vendu 25 euros à la librairie du musée des Arts décoratifs. Un super collector.

  • Carole Guinard - Bijou "Triple" en feuille de polyéthylène prédécoupée, 1987

  • Carole Guinard - Bijou "Triple" en feuille de polyéthylène prédécoupée, 1987

Articles les plus lus

« Mirror » de Fabio Salini

Le joaillier Italien Fabio Salini veut inviter à la réflexion et faire travailler l’imagination pour aborder la joaillerie autrement.

La nouvelle bague

La nouvelle bague présente une silhouette rectangulaire. Très architecturée, elle est constituée d’un large plateau octogonal occupé par une citrine,...

Mauboussin dans le giron du groupe Galeries Lafayette

Le groupe Galeries Lafayette (Louis Pion, Guérin Joaillerie et Royal Quartz Paris) est devenu l’actionnaire majoritaire de Mauboussin aux côtés de son...

Atmosphères

La Jewelry Week parisienne a été l’occasion de découvrir de magnifiques scénographies. En voici quelques-unes.

Charlotte Chesnais x Ben Gorham

La collaboration la plus trendy de la Jewelry Week parisienne ? Celle de Charlotte Chesnais-Ben Gorham. La première, ex-collaboratrice de Nicolas...

Variations sur le jaune et blanc

Jaune/blanc : composée principalement de deux nuances d’or, de diamants et de saphirs, cette harmonie bicolore est présente dans l’ensemble des...