24 mai 2016

Le prince charmant de la rue de la Paix

C’est ainsi que sur ce dessin de 1925, le célèbre humoriste Sem nomme le duc de Windsor, futur Edward VIII. Ce dernier passait énormément de temps dans la boutique Cartier de la rue de la Paix où il achetait des bijoux destinés à ses fiancées et surtout à la duchesse de Windsor, pour qui il va abdiquer. Il élaborait le dessin et assortissait les pierres, aux côtés de Jeanne Toussaint alors en charge des créations du joaillier.

  • Le duc et la duchesse de Windsor à Hamilton, aux Bermudes, en 1940. La duchesse porte la broche "Flamant" créée par Cartier en 1940 © SuperStock/Leemage

  • Illustration de Sem représentant l'arrivée du prince de Galles, futur roi Édouard VIII, et ses admiratrices parisiennes © Cartier, 1924

Articles les plus lus

Variations sur le jaune et blanc

Jaune/blanc : composée principalement de deux nuances d’or, de diamants et de saphirs, cette harmonie bicolore est présente dans l’ensemble des...

Le nouveau collier

Cartier et Boucheron ont mis en lumière un collier évoquant celui de Néfertiti : un large ras-de-cou permettant de réaliser des mosaïques de pierres.

Gucci, première collection de haute joaillerie

Alessandro Michele, directeur artistique de Gucci, décline dans cette première collection de haute joaillerie, tout son univers baroque.

735 000

La broche paon de Mellerio ne présente aucune pierre exceptionnelle… Elle vient pourtant d’être adjugée $735 000 dans la vente de la collection Al...

Les gourmettes LV de Virgil Abloh

Virgile Abloh, le directeur artistique de Louis Vuitton twiste la chaîne cubaine: les gros maillons adoptent les codes de la cultures hip hop.

Les animaux, reflets de l’âme humaine

Les animaux sont nos miroirs, le reflet de nos âmes: ils dénoncent la cupidité, l’injustice, la soif de pouvoir, etc. Voici quelques exemples...