18 avril 2017

Le collier Belle Époque d'Anna Gould

L’épouse américaine richissime de Boni de Castellane fait partie des collectionneuses de légende. « En 1909, Anna Gould fait réaliser ce collier chez Cartier probablement à partir de ses propres diamants, explique Marie-Laurence Tixier, directrice du département bijoux de Christie’s Paris. Et il devait y en avoir un grand nombre pour permettre ce magnifique appairage en chute. » La valeur de ce collier tient également à l’extrême délicatesse de la monture résumée à un fil en platine et aux pampilles qui se prolongent à l’arrière du bijou.

Estimé € 500-700 000 – Vente le 6 juin 2017 chez Christie’s Paris.

  • Collier Cartier en diamants (100 carats) ayant appartenu à Anna Gould

  • Aussi beau à l'endroit qu'à l'envers

Articles les plus lus

Alexandra Jefford x Smythson

Sur des bagues en or, la créatrice Alexandra Jefford a réalisé un noeud avec des liens de cuir de la maison anglaise Smythson.

Santé !

Les bijoutiers-joailliers développent un univers global à l’instar de la créatrice de Foundrae, Beth Bugdaycay.

Coiffes patriotiques

Un collectif de créatifs ukrainiens, Treti Pivni, revisite la coiffe traditionnelle. Un geste patriotique.

L'or torturé d'Orit Elhanati

Le travail d’Orit Elhanati se caractérise par une texture d’or originale.

Les bijoux de tête de Maiko Takeda

Les parures de tête de la créatrice japonaise Maiko Takeda oscillent entre la fleur de pissenlit et le casque destiné à des expériences...

L'interminable hausse du cours de l'or

En 2019, après quelques années de stagnation, le prix de l’once d’or s’est envolé de 20%. Et en 2020, cela ne semble pas s’arrêter…