18 avril 2017

Le collier Belle Époque d'Anna Gould

L’épouse américaine richissime de Boni de Castellane fait partie des collectionneuses de légende. « En 1909, Anna Gould fait réaliser ce collier chez Cartier probablement à partir de ses propres diamants, explique Marie-Laurence Tixier, directrice du département bijoux de Christie’s Paris. Et il devait y en avoir un grand nombre pour permettre ce magnifique appairage en chute. » La valeur de ce collier tient également à l’extrême délicatesse de la monture résumée à un fil en platine et aux pampilles qui se prolongent à l’arrière du bijou.

Estimé € 500-700 000 – Vente le 6 juin 2017 chez Christie’s Paris.

  • Collier Cartier en diamants (100 carats) ayant appartenu à Anna Gould

  • Aussi beau à l'endroit qu'à l'envers

Articles les plus lus

Up-cycling dans l’exposition « Cartier et les Arts de l’Islam » au Musée des Arts décoratifs

Cartier ne s’est pas seulement inspiré des motifs issus de cultures lointaines : dans ses nouvelles créations, le joaillier intègre depuis longtemps...

Noël à Paris !

Cartier, Tiffany&Co., Chanel, Christian Dior, … ont dévoilé leurs vitrines de Noël ! Place Vendôme et rue de la Paix, j’ai photographié les plus...

Bijoux d’artiste, Mathias Kiss x Dangleterre

Mathias Kiss avec Ségolène Dangleterre a réalisé trois bijoux d’artiste. Trois bagues en bronze ou en argent, façonnées comme une corniche. Photo ©...

Vhernier, « Mon Jeu » autour de la chaîne

Le joaillier Italien Vhernier a imaginé un maillon plat pourvu d’une fente. Ce qui permet d’en imbriquer deux, trois, dix, cent même !

Les grands gagnants : vermeil, plaqué or et laiton doré

Dans le registre de la « fantaisie », le vermeil, le plaqué or et le laiton doré montent en puissance. Un phénomène dû à…

Le boom de la laque

Opaque, lisse et brillante sans étinceler de mille feux, la laque est omniprésente dans les collections. On dirait que les bijoux ont été peints dans...