06 août 2018

"L'art des perles en Afrique" au musée Rietberg, à Zürich

« L’art des perles en Afrique » au musée Rietberg met en lumière la magnifique collection Mottas, qu’il vient d’intégrer. Les bijoux anciens ou récents révèlent une extraordinaire créativité. On découvre que les perles sont bien plus que des marchandises ou une monnaie d’échange : elles sont porteuses de messages sur l’âge, le sexe et l’identité de celles qui les portent. Produites en Europe à partir du 17e siècle pour le marché africain, elles apparaissent comme des prémisces de la mondialisation.

« L’art des perles en Afrique – La collection Mottas » du 7 juin au 21 octobre 2018

  • L'entrée du musée Rietberg, un pavillon de verre appelé "Émeraude"

  • Planisphère "Who is the artist?" composé de 348 000 perles

  • Pour ses motifs, le créateur sud-africain MaXhosa by Laduma s'inspire des ouvrages en perles

  • Carte-échantillon de l'usine de perles Herrmann - 1942

  • Statuettes de jumeaux ornées de manteaux en perles de verre, 19e-20e siècle - Nigeria

Articles les plus lus

Des panthères Cartier chez Artcurial

Dans sa vente annuelle de Monaco, Artcurial propose une vingtaine de panthères de Cartier. Toutes ont été offertes par un homme, grand amateur du...

La nacre capitonnée de Melanie Georgacopoulos

En 10 ans, Mélanie Georgacopoulos a magistralement sorti la nacre du registre classique grâce à des pièces spectaculaires ou des techniques inédites....

La féérie de Cathy Waterman chez White Bird

White Bird présente les nouveaux bijoux, des pièces uniques, de l’Américaine Cathy Waterman inspirée par le Moyen-Âge.

Bijou, Caillou

Sur son site Caillou, Anne-Lise Delsol vend une sélection de bijoux anciens et des mono boucles d’oreilles réalisées à partir d’épingles à...

Dans la famille Vendome, Thierry le fils

Thierry Vendome, le fils de Jean Vendome. est lui aussi joaillier.

Céline Daoust, première boutique parisienne

Céline Daoust vient d’ouvrir sa première boutique parisienne.