06 août 2018

"L'art des perles en Afrique" au musée Rietberg, à Zürich

« L’art des perles en Afrique » au musée Rietberg met en lumière la magnifique collection Mottas, qu’il vient d’intégrer. Les bijoux anciens ou récents révèlent une extraordinaire créativité. On découvre que les perles sont bien plus que des marchandises ou une monnaie d’échange : elles sont porteuses de messages sur l’âge, le sexe et l’identité de celles qui les portent. Produites en Europe à partir du 17e siècle pour le marché africain, elles apparaissent comme des prémisces de la mondialisation.

« L’art des perles en Afrique – La collection Mottas » du 7 juin au 21 octobre 2018

  • L'entrée du musée Rietberg, un pavillon de verre appelé "Émeraude"

  • Planisphère "Who is the artist?" composé de 348 000 perles

  • Pour ses motifs, le créateur sud-africain MaXhosa by Laduma s'inspire des ouvrages en perles

  • Carte-échantillon de l'usine de perles Herrmann - 1942

  • Statuettes de jumeaux ornées de manteaux en perles de verre, 19e-20e siècle - Nigeria

Articles les plus lus

Rihanna, une version peu classique du camée

Pour sa collection de bijoux Fenty, Rihanna réinterprète le camée, pierre gravée en relief. Et elle la met en scène avec sa photographe fétiche, la...

Une perle de 8 000 ans au Louvre d’Abu Dhabi

Lors de l’exposition « 10 000 ans de luxe » au Louvre d’Abu Dhabi, vous pouvez voir pour la première fois la perle naturelle la plus ancienne connue au...

« Coquette-ries Masculines » de Marie Masson

Dans l’exposition « Mirabilia », la galerie Mazlo présente les broches de la jeune Marie Masson. Elles sont inspirées par les rituels et les objets de...

Les (a)symétries de Victoire de Castellane

Pour Dior Joaillerie, Victoire de Castellane travaille l’asymétrie plus particulièrement en boucles d’oreilles.

Marie-Hélène de Taillac, le livre

« D’Or et de Pierres » est le premier livre consacré aux créations de la créatrice Marie-Hèlene de Taillac.

Iris Apfel x Bernardaud

A presque 100 ans, Iris Apfel l’icône de mode américaine dessine des bijoux pour Bernardaud, le spécialiste de la porcelaine.