06 août 2018

"L'art des perles en Afrique" au musée Rietberg, à Zürich

« L’art des perles en Afrique » au musée Rietberg met en lumière la magnifique collection Mottas, qu’il vient d’intégrer. Les bijoux anciens ou récents révèlent une extraordinaire créativité. On découvre que les perles sont bien plus que des marchandises ou une monnaie d’échange : elles sont porteuses de messages sur l’âge, le sexe et l’identité de celles qui les portent. Produites en Europe à partir du 17e siècle pour le marché africain, elles apparaissent comme des prémisces de la mondialisation.

« L’art des perles en Afrique – La collection Mottas » du 7 juin au 21 octobre 2018

  • L'entrée du musée Rietberg, un pavillon de verre appelé "Émeraude"

  • Planisphère "Who is the artist?" composé de 348 000 perles

  • Pour ses motifs, le créateur sud-africain MaXhosa by Laduma s'inspire des ouvrages en perles

  • Carte-échantillon de l'usine de perles Herrmann - 1942

  • Statuettes de jumeaux ornées de manteaux en perles de verre, 19e-20e siècle - Nigeria

Articles les plus lus

Le serti filaire de Sheila Westera

La créatrice Sheila Westera réalise ses montures avec un interminable fil d’or ou d’argent. Interminable, il s’enroule autour de la pierre…

Secrets, boutons et diamants chez Chanel

Les montres à secret de Chanel mettent en lumière le bouton, présent sur le bas des manches et sur les poches plaquées des vestes en tweed.

La dédicace « Coiffes et Parures » chez Mellerio

Le 7 mars dernier, j’ai dédicacé mon livre pour enfants « Coiffes et Parures » chez Mellerio. Lors de cet après-midi joyeuse et chaleureuse, nous...

Alexandra Jefford x Smythson

Sur des bagues en or, la créatrice Alexandra Jefford a réalisé un noeud avec des liens de cuir de la maison anglaise Smythson.

Santé !

Les bijoutiers-joailliers développent un univers global à l’instar de la créatrice de Foundrae, Beth Bugdaycay.

Coiffes patriotiques

Un collectif de créatifs ukrainiens, Treti Pivni, revisite la coiffe traditionnelle. Un geste patriotique.