08 décembre 2015

L’Asie rêvée de Cartier

Dès le tournant du XXe siècle, Cartier puise son inspiration dans les objets chinois et japonais. L’exposition « L’Asie Rêvée » dans les collections Baur et Cartier met en regard 160 bijoux et objets du joaillier avec celles du Suisse Alfred Baur, principalement issues de la dynastie Qing (1644-1912). Sur le thème de la libellule, une broche de 1953 en diamants, émeraudes et rubis côtoie une boîte à compartiments inrô en laque incrustée de nacre du XIXe siècle. Une broche Art déco noire et blanche dialogue avec une boîte à sceau en porcelaine « pâte tendre » crème. Dans les vitrines, les matières luxueuses font ainsi écho aux motifs exotiques et aux couleurs d’une infinie poésie.

Jusqu’au 14 février 2016 à la Fondation Baur, Genève.

  • Cartier - Porcelaine "pâte tendre" - Chine, dynastie Qing (1644-1911) - Fondation Baur

  • Cartier - Platine, or, diamants, cristal de roche, émail - New York, 1926 - Collection Cartier

Articles les plus lus

« Mirror » de Fabio Salini

Le joaillier Italien Fabio Salini veut inviter à la réflexion et faire travailler l’imagination pour aborder la joaillerie autrement.

La nouvelle bague

La nouvelle bague présente une silhouette rectangulaire. Très architecturée, elle est constituée d’un large plateau octogonal occupé par une citrine,...

Mauboussin dans le giron du groupe Galeries Lafayette

Le groupe Galeries Lafayette (Louis Pion, Guérin Joaillerie et Royal Quartz Paris) est devenu l’actionnaire majoritaire de Mauboussin aux côtés de son...

Atmosphères

La Jewelry Week parisienne a été l’occasion de découvrir de magnifiques scénographies. En voici quelques-unes.

Charlotte Chesnais x Ben Gorham

La collaboration la plus trendy de la Jewelry Week parisienne ? Celle de Charlotte Chesnais-Ben Gorham. La première, ex-collaboratrice de Nicolas...

Variations sur le jaune et blanc

Jaune/blanc : composée principalement de deux nuances d’or, de diamants et de saphirs, cette harmonie bicolore est présente dans l’ensemble des...