21 juin 2018

JAR à la galerie des Bijoux du Musée des Arts Décoratifs

A lui seul, le bracelet du joaillier américain JAR (acronyme de Joël Arthur Rosenthal) mérite une visite à la galerie des Bijoux. Il est rare de pouvoir admirer l’une de ses pièces, hormis dans les ventes aux enchères. Mystérieux, JAR n’a pas de boutique et peu de clientes : il ne travaille que pour celles qu’il juge dignes de ses créations. Ce camélia en argent blanchi et en rubis (1995) est un véritable chef d’œuvre. Il mélange les matériaux sans se préoccuper de leur valeur intrinsèque et comme personne, il restitue le velouté et le mouvement imperceptible des pétales. Son désir fou de perfection l’a aujourd’hui érigé en modèle absolu pour joailliers et créateurs.

 

 

 

  • Musée des Arts Décoratifs - JAR, bracelet en argent blanchi, émail et rubis - 1995 © MAD Paris/Jean Tholance

  • Musée des Arts Décoratifs - JAR, bracelet en argent blanchi, émail et rubis - 1995 © MAD Paris/Jean Tholance

Articles les plus lus

Le Wing Shop de Noor Fares

Sur le Wing Shop de Noor Fares, on peut désormais personnaliser ses boucles d’oreilles « Fly Me to the Moon ».

Revoilà Rouvenat !

Le Rouvenat du XXIe siècle perpétue et modernise les valeurs positives initiées par Léon Rouvenat.

205 000

Le World Gold Council (grande instance officielle de l’or) estime que l’on a exploité, depuis l’Antiquité jusqu’à nos jours, 205 000 tonnes...

Barrie x Goossens, médailles en cachemire

Barrie, fameuse pour ses cachemires et Goossens connue pour ses bijoux couture dorés de style antique ont croisé leurs savoir-faire.

Mazarin, la nouvelle marque de Louise de Rothschild et Keagan Ramsamy

Louise de Rothschild et Keagan Ramsamy donnent le nom Mazarin à leur toute nouvelle marque en or recyclé et diamants de synthèse.

Une montre féminine de Michael Kors, première publicité sur Instagram

Sur Instagram, il n’y a d’abord eu qu’un seul annonceur et une publicité par jour ! Le premier à oser y aller, en novembre 2013, fut Mickael Kors...