21 juin 2018

JAR à la galerie des Bijoux du Musée des Arts Décoratifs

A lui seul, le bracelet du joaillier américain JAR (acronyme de Joël Arthur Rosenthal) mérite une visite à la galerie des Bijoux. Il est rare de pouvoir admirer l’une de ses pièces, hormis dans les ventes aux enchères. Mystérieux, JAR n’a pas de boutique et peu de clientes : il ne travaille que pour celles qu’il juge dignes de ses créations. Ce camélia en argent blanchi et en rubis (1995) est un véritable chef d’œuvre. Il mélange les matériaux sans se préoccuper de leur valeur intrinsèque et comme personne, il restitue le velouté et le mouvement imperceptible des pétales. Son désir fou de perfection l’a aujourd’hui érigé en modèle absolu pour joailliers et créateurs.

 

 

 

  • Musée des Arts Décoratifs - JAR, bracelet en argent blanchi, émail et rubis - 1995 © MAD Paris/Jean Tholance

  • Musée des Arts Décoratifs - JAR, bracelet en argent blanchi, émail et rubis - 1995 © MAD Paris/Jean Tholance

Articles les plus lus

« Mirror » de Fabio Salini

Le joaillier Italien Fabio Salini veut inviter à la réflexion et faire travailler l’imagination pour aborder la joaillerie autrement.

La nouvelle bague

La nouvelle bague présente une silhouette rectangulaire. Très architecturée, elle est constituée d’un large plateau octogonal occupé par une citrine,...

Mauboussin dans le giron du groupe Galeries Lafayette

Le groupe Galeries Lafayette (Louis Pion, Guérin Joaillerie et Royal Quartz Paris) est devenu l’actionnaire majoritaire de Mauboussin aux côtés de son...

Atmosphères

La Jewelry Week parisienne a été l’occasion de découvrir de magnifiques scénographies. En voici quelques-unes.

Charlotte Chesnais x Ben Gorham

La collaboration la plus trendy de la Jewelry Week parisienne ? Celle de Charlotte Chesnais-Ben Gorham. La première, ex-collaboratrice de Nicolas...

Variations sur le jaune et blanc

Jaune/blanc : composée principalement de deux nuances d’or, de diamants et de saphirs, cette harmonie bicolore est présente dans l’ensemble des...