01 mars 2018

Georges Braque dans « Bijoux d’artistes, de Calder à Koons »

L’exposition présente cinq bijoux du peintre français, l’un des fondateurs du cubisme. En 1961, octogénaire, Georges Braque demande au joaillier et lapidaire Heger de Löwenfeld de transformer une série de ses gouaches sur le thème de la mythologie grecque. « Trouver la vérité de l’objet et non représenter l’objet. Prouver son existence et non s’arrêter à sa ressemblance », disait l’artiste pour expliquer sa démarche. Deux des bijoux présentés appartiennent à la collection Diane Venet, deux autres au Musée des Arts Décoratifs qui, dès 1963, à la demande d’André Malraux, leur avait consacré une exposition : «  bijoux de Braque   ».

« Bijoux d’artistes, de Calder à Koons – La collection idéale de Diane Venet » au Musée des Arts Décoratifs, du 7 mars au 8 juillet 2018

 

Image : Georges Braque et Heger de Löwenfeld

 

  • Georges Braque, Édition Heger de Löwenfeld - Bague "Hécate XIII" en or et agate, 1960-1962 - Collection Musée des Arts Décoratifs

  • Georges Braque, Éditions Heger de Löwenfeld - Clip "Astéria" en or et diamant - Années 60 © MAD Paris

  • Georges Braque, Éditions Heger de Löwenfeld - Clip "Hadès" en or et diamants, 1962 - Collection Musée des Arts Décoratifs

  • Georges Braque, Éditions Heger de Löwenfeld - Clip "Héra" en or, saphirs sertis dans du platine - Collection Musée des Arts Décoratifs

  • Catalogue de l'exposition "Bijoux de Braque" au Musée des Arts Décoratifs, 1963

Articles les plus lus

Le serti filaire de Sheila Westera

La créatrice Sheila Westera réalise ses montures avec un interminable fil d’or ou d’argent. Interminable, il s’enroule autour de la pierre…

Secrets, boutons et diamants chez Chanel

Les montres à secret de Chanel mettent en lumière le bouton, présent sur le bas des manches et sur les poches plaquées des vestes en tweed.

La dédicace « Coiffes et Parures » chez Mellerio

Le 7 mars dernier, j’ai dédicacé mon livre pour enfants « Coiffes et Parures » chez Mellerio. Lors de cet après-midi joyeuse et chaleureuse, nous...

Alexandra Jefford x Smythson

Sur des bagues en or, la créatrice Alexandra Jefford a réalisé un noeud avec des liens de cuir de la maison anglaise Smythson.

Santé !

Les bijoutiers-joailliers développent un univers global à l’instar de la créatrice de Foundrae, Beth Bugdaycay.

Coiffes patriotiques

Un collectif de créatifs ukrainiens, Treti Pivni, revisite la coiffe traditionnelle. Un geste patriotique.