21 septembre 2016

Coussin et briolette

La taille (forme) de la pierre est un élément capital dans la valeur de cette dernière car elle garantit le passage de la lumière et donc la brillance. Dans sa collection « Johara », la créatrice de Nuun, Nourah Al Faisal, rend hommage à deux d’entre elles, le coussin et la briolette : elle fait disparaître le cristal et ne garde que leurs contours, tracés à l’or noir serti de diamants. Apparaissent alors dans l’espace, boucles d’oreilles, bague et pendentifs.

Articles les plus lus

« Coquette-ries Masculines » de Marie Masson

Dans l’exposition « Mirabilia », la galerie Mazlo présente les broches de la jeune Marie Masson. Elles sont inspirées par les rituels et les objets de...

Les (a)symétries de Victoire de Castellane

Pour Dior Joaillerie, Victoire de Castellane travaille l’asymétrie plus particulièrement en boucles d’oreilles.

Marie-Hélène de Taillac, le livre

« D’Or et de Pierres » est le premier livre consacré aux créations de la créatrice Marie-Hèlene de Taillac.

Iris Apfel x Bernardaud

A presque 100 ans, Iris Apfel l’icône de mode américaine dessine des bijoux pour Bernardaud, le spécialiste de la porcelaine.

« Mirror » de Fabio Salini

Le joaillier Italien Fabio Salini veut inviter à la réflexion et faire travailler l’imagination pour aborder la joaillerie autrement.

La nouvelle bague

La nouvelle bague présente une silhouette rectangulaire. Très architecturée, elle est constituée d’un large plateau octogonal occupé par une citrine,...