06 septembre 2017

Cinq joailliers à la Biennale 2017

Les maisons de la place Vendôme ont déserté pour la deuxième année consécutive… À la satisfaction de certaines galeries et de quelques marchands d’art qui ne voyaient pas d’un bon œil leur succès et l’attention phénoménale que suscitaient leurs stands somptueux. Ils ont laissé la place à d’autres, des indépendants étrangers moins connus. Ils sont à l’origine des diamantaires ou des négociants en pierres comme Boghossian, Moussaieff et l’Indien Nirav Modi ou des créateurs comme la Taïwanaise Anna Hu et le Britannique Glenn Spiro. Les joailliers français vont-ils revenir l’année prochaine comme l’espère la Biennale ? Suspens.

  • Boghossian - Bague "Kissing" formée par un diamant superposé à une émeraude de Zambie

  • Nirav Modi - Manchette en émeraudes de Colombie et diamants

  • G by Glenn Spiro - Boucles d'oreilles "Fishbone" en or, titane, grenats spessartites, saphirs oranges et diamants

  • Moussaieff - Pendentif "Traffic Light" formé par une émeraude colombienne de 43,8 carats, un saphir de 158,81 carats et des rubis de 5,16 et 4,02 carats

  • Anna Hu - Bracelet "Les Iris de Van Gogh" en diamants, saphirs multicolores, tsavorites...

Articles les plus lus

Bijou, Caillou

Sur son site Caillou, Anne-Lise Delsol vend une sélection de bijoux anciens et des mono boucles d’oreilles réalisées à partir d’épingles à...

Dans la famille Vendome, Thierry le fils

Thierry Vendome, le fils de Jean Vendome. est lui aussi joaillier.

Céline Daoust, première boutique parisienne

Céline Daoust vient d’ouvrir sa première boutique parisienne.

Le foulard imprimé pierres précieuses d'Inouïtoosh

Lise Guitton, créatrice d’Inouïtoosh, a imaginé un grand carré de soie imprimé de pierres précieuses. Selon la façon de le porter, les motifs...

"Dina à la loupe", un livre fascinant

Je voulais en savoir plus sur Dina Level car dans l’univers du bijou, son nom revient sans cesse…

Anaconda chez White Bird

Les bijoux Anaconda, créés par l’Italienne Monica Rossi, sont d’une poésie folle. A découvrir chez White Bird.