12 septembre 2020

Bijou, Caillou

Après avoir officié dans la communication de créateurs contemporains de bijoux, Anne-Lise Delsol a lancé Caillou. Sur ce site, elle vend sa sélection de pièces anciennes provenant uniquement de marchands professionnels. « J’ai été rattrapée par des années à arpenter les salons d’antiquaires avec mon père collectionneur ! » Son œil aiguisé retient principalement des bijoux de charme, fins et délicats, avec un très beau choix de boucles d’oreilles et de bagues de fiançailles. Autres irrésistibles trésors à découvrir sur Caillou : les mono boucles d’oreilles qu’Anne-Lise Delsol réalise à partir d’éléments ornant les épingles à cravate, tombées en désuétude. Je suis sous le charme…

Comptez entre €250 et €3 500

  • Dormeuses en or, perles naturelles et diamants / en or et jais - Fin du XIXe siècle - VENDUES / €1 555

  • Bague en or et intaille en agate / Bague “Conchiglia”, en or et diamant (0,2 carats environ) - €1 805 et €1 025 - Milieu du XIXe siècle / Années 50

  • Bracelet manchette en or rose - Epoque Napoléon III - VENDU

  • Epingle à cravate en or et agate dendritique transformée en mono boucle d'oreille

  • Anne-Lise Delsol et ses mono boucles d'oreilles réalisées à partir d'éléments d'épingles à cravate

Articles les plus lus

Dans la famille Vendome, Thierry le fils

Thierry Vendome, le fils de Jean Vendome. est lui aussi joaillier.

Céline Daoust, première boutique parisienne

Céline Daoust vient d’ouvrir sa première boutique parisienne.

Le foulard imprimé pierres précieuses d'Inouïtoosh

Lise Guitton, créatrice d’Inouïtoosh, a imaginé un grand carré de soie imprimé de pierres précieuses. Selon la façon de le porter, les motifs...

"Dina à la loupe", un livre fascinant

Je voulais en savoir plus sur Dina Level car dans l’univers du bijou, son nom revient sans cesse…

Anaconda chez White Bird

Les bijoux Anaconda, créés par l’Italienne Monica Rossi, sont d’une poésie folle. A découvrir chez White Bird.

Les planches minéralogiques de Marin Montagut

Jolie trouvaille dans la toute nouvelle boutique parisienne de Marin Montagut : des planches minéralogiques du XIXe siècle qu’il colorise.