16 novembre 2016

Bague numérique

La bague « Os » de Jean-Luc Moulène a été réalisée à partir d’un scanner de l’os de son pouce. Max Mazlo, « orfèvre numérique » spécialiste de la 3D l’a ensuite étiré, percé, tassé puis imprimé en cire. Cette bague exosquelette est emblématique d’une génération pour laquelle l’utilisation des nouvelles technologies, versus le « fait-main », ouvre un champ infini de possibilités.

À la galerie miniMASTERPIECE – Exposée au Centre Georges Pompidou jusqu’au 20 février 2017.

  • Les différentes étapes de conception en 3D, à partir du scanner de l'os

  • Bague "Os" en or

Articles les plus lus

Les gourmettes LV de Virgil Abloh

Virgile Abloh, le directeur artistique de Louis Vuitton twiste la chaîne cubaine: les gros maillons adoptent les codes de la cultures hip hop.

Les animaux, reflets de l’âme humaine

Les animaux sont nos miroirs, le reflet de nos âmes: ils dénoncent la cupidité, l’injustice, la soif de pouvoir, etc. Voici quelques exemples...

L'éléphant, un animal précieux

L’éléphant, qui à l’état sauvage pourrait avoir disparu de la planète d’ici 20 ans, est particulièrement apprécié par les joailliers.

Pascale Monvoisin x Sauvade

Amoureuse des animaux, la créatrice française Pascale Monvoisin a imaginé une jolie bague en or au profit de l’association Sauvade.

La bague fume-cigarette de Tabbah

Cette bague du joaillier libanais Tabbah ré-interprète le traditionnel fume-cigarette.

Les bols précieux de la CFOC

La CFOC propose quatre bols sculptés à la main en Inde, dans des pierres dures. Apparaissent alors des veinures, des craquelures, des éclairs, des...