16 novembre 2016

Bague numérique

La bague « Os » de Jean-Luc Moulène a été réalisée à partir d’un scanner de l’os de son pouce. Max Mazlo, « orfèvre numérique » spécialiste de la 3D l’a ensuite étiré, percé, tassé puis imprimé en cire. Cette bague exosquelette est emblématique d’une génération pour laquelle l’utilisation des nouvelles technologies, versus le « fait-main », ouvre un champ infini de possibilités.

À la galerie miniMASTERPIECE – Exposée au Centre Georges Pompidou jusqu’au 20 février 2017.

  • Les différentes étapes de conception en 3D, à partir du scanner de l'os

  • Bague "Os" en or

Articles les plus lus

Santé !

Les bijoutiers-joailliers développent un univers global à l’instar de la créatrice de Foundrae, Beth Bugdaycay.

Coiffes patriotiques

Un collectif de créatifs ukrainiens, Treti Pivni, revisite la coiffe traditionnelle. Un geste patriotique.

L'or torturé d'Orit Elhanati

Le travail d’Orit Elhanati se caractérise par une texture d’or originale.

Les bijoux de tête de Maiko Takeda

Les parures de tête de la créatrice japonaise Maiko Takeda oscillent entre la fleur de pissenlit et le casque destiné à des expériences...

L'interminable hausse du cours de l'or

En 2019, après quelques années de stagnation, le prix de l’once d’or s’est envolé de 20%. Et en 2020, cela ne semble pas s’arrêter… 

Une plaque en émail d'Alexis Falize entre au MAD Paris

Le Musée des Arts Décoratifs vient d’acheter chez Wartski le livre « Les Émaux Cloisonnés Anciens et Modernes ». La couverture est incrustée...