16 novembre 2016

Bague numérique

La bague « Os » de Jean-Luc Moulène a été réalisée à partir d’un scanner de l’os de son pouce. Max Mazlo, « orfèvre numérique » spécialiste de la 3D l’a ensuite étiré, percé, tassé puis imprimé en cire. Cette bague exosquelette est emblématique d’une génération pour laquelle l’utilisation des nouvelles technologies, versus le « fait-main », ouvre un champ infini de possibilités.

À la galerie miniMASTERPIECE – Exposée au Centre Georges Pompidou jusqu’au 20 février 2017.

  • Les différentes étapes de conception en 3D, à partir du scanner de l'os

  • Bague "Os" en or

Articles les plus lus

Bijou, Caillou

Sur son site Caillou, Anne-Lise Delsol vend une sélection de bijoux anciens et des mono boucles d’oreilles réalisées à partir d’épingles à...

Dans la famille Vendome, Thierry le fils

Thierry Vendome, le fils de Jean Vendome. est lui aussi joaillier.

Céline Daoust, première boutique parisienne

Céline Daoust vient d’ouvrir sa première boutique parisienne.

Le foulard imprimé pierres précieuses d'Inouïtoosh

Lise Guitton, créatrice d’Inouïtoosh, a imaginé un grand carré de soie imprimé de pierres précieuses. Selon la façon de le porter, les motifs...

"Dina à la loupe", un livre fascinant

Je voulais en savoir plus sur Dina Level car dans l’univers du bijou, son nom revient sans cesse…

Anaconda chez White Bird

Les bijoux Anaconda, créés par l’Italienne Monica Rossi, sont d’une poésie folle. A découvrir chez White Bird.