16 novembre 2016

Bague numérique

La bague « Os » de Jean-Luc Moulène a été réalisée à partir d’un scanner de l’os de son pouce. Max Mazlo, « orfèvre numérique » spécialiste de la 3D l’a ensuite étiré, percé, tassé puis imprimé en cire. Cette bague exosquelette est emblématique d’une génération pour laquelle l’utilisation des nouvelles technologies, versus le « fait-main », ouvre un champ infini de possibilités.

À la galerie miniMASTERPIECE – Exposée au Centre Georges Pompidou jusqu’au 20 février 2017.

  • Les différentes étapes de conception en 3D, à partir du scanner de l'os

  • Bague "Os" en or

Articles les plus lus

L’ère du bijou végétal

Le bijou végétal, un  hymne à la nature et au caractère éphémère de la beauté. Les créateurs remplacent rubis, diamants, saphirs et autres pierres...

Le semainier de bagues de Marc Deloche

La dernière collection de Marc Deloche comprend 7 bagues. Chacune est inspirée par la divinité gréco-romaine qui préside à un jour de la semaine. La...

Les tasses bagues d'Astier de Villatte

L’artiste-plasticienne Serena Carone était faite pour rencontrer le duo d’Astier de Villatte, spécialiste de la vaisselle en céramique blanche. Même...

Les bijoux dans l’exposition "Alphonse Mucha"

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, le bijou est très présent dans l’exposition « Alphonse Mucha » au musée du Luxembourg. Sur les...

"L'art des perles en Afrique" au musée Rietberg, à Zürich

« L’art des perles en Afrique » au musée Rietberg met en lumière la magnifique collection Mottas, qu’il vient d’intégrer. Les bijoux anciens ou...

La collection "Art déco" de Burma

La maison Burma étant née en 1927, c’est tout naturellement qu’Alexandra Zarcate s’est inspirée de l’Art déco. Nouvelle directrice artistique,...