06 décembre 2016

Aurélie Bidermann directrice artistique de Poiray

Depuis ses débuts, en 2009, la créatrice parisienne imagine des bijoux-accessoires de mode. Des manchettes en dentelle trempée dans un bain d’or, un chocker figurant des épis de blé ou encore des bracelets brésiliens en coton coloré hybridés avec une gourmette. Charge à elle de propulser ce joaillier français très sage (connu pour son motif cœur et sa montre « Ma Première » au bracelet interchangeable), dans une ère plus fun.

Articles les plus lus

Santé !

Les bijoutiers-joailliers développent un univers global à l’instar de la créatrice de Foundrae, Beth Bugdaycay.

Coiffes patriotiques

Un collectif de créatifs ukrainiens, Treti Pivni, revisite la coiffe traditionnelle. Un geste patriotique.

L'or torturé d'Orit Elhanati

Le travail d’Orit Elhanati se caractérise par une texture d’or originale.

Les bijoux de tête de Maiko Takeda

Les parures de tête de la créatrice japonaise Maiko Takeda oscillent entre la fleur de pissenlit et le casque destiné à des expériences...

L'interminable hausse du cours de l'or

En 2019, après quelques années de stagnation, le prix de l’once d’or s’est envolé de 20%. Et en 2020, cela ne semble pas s’arrêter… 

Une plaque en émail d'Alexis Falize entre au MAD Paris

Le Musée des Arts Décoratifs vient d’acheter chez Wartski le livre « Les Émaux Cloisonnés Anciens et Modernes ». La couverture est incrustée...