06 décembre 2016

Aurélie Bidermann directrice artistique de Poiray

Depuis ses débuts, en 2009, la créatrice parisienne imagine des bijoux-accessoires de mode. Des manchettes en dentelle trempée dans un bain d’or, un chocker figurant des épis de blé ou encore des bracelets brésiliens en coton coloré hybridés avec une gourmette. Charge à elle de propulser ce joaillier français très sage (connu pour son motif cœur et sa montre « Ma Première » au bracelet interchangeable), dans une ère plus fun.

Articles les plus lus

« Mirror » de Fabio Salini

Le joaillier Italien Fabio Salini veut inviter à la réflexion et faire travailler l’imagination pour aborder la joaillerie autrement.

La nouvelle bague

La nouvelle bague présente une silhouette rectangulaire. Très architecturée, elle est constituée d’un large plateau octogonal occupé par une citrine,...

Mauboussin dans le giron du groupe Galeries Lafayette

Le groupe Galeries Lafayette (Louis Pion, Guérin Joaillerie et Royal Quartz Paris) est devenu l’actionnaire majoritaire de Mauboussin aux côtés de son...

Atmosphères

La Jewelry Week parisienne a été l’occasion de découvrir de magnifiques scénographies. En voici quelques-unes.

Charlotte Chesnais x Ben Gorham

La collaboration la plus trendy de la Jewelry Week parisienne ? Celle de Charlotte Chesnais-Ben Gorham. La première, ex-collaboratrice de Nicolas...

Variations sur le jaune et blanc

Jaune/blanc : composée principalement de deux nuances d’or, de diamants et de saphirs, cette harmonie bicolore est présente dans l’ensemble des...