06 décembre 2016

Aurélie Bidermann directrice artistique de Poiray

Depuis ses débuts, en 2009, la créatrice parisienne imagine des bijoux-accessoires de mode. Des manchettes en dentelle trempée dans un bain d’or, un chocker figurant des épis de blé ou encore des bracelets brésiliens en coton coloré hybridés avec une gourmette. Charge à elle de propulser ce joaillier français très sage (connu pour son motif cœur et sa montre « Ma Première » au bracelet interchangeable), dans une ère plus fun.

Articles les plus lus

Les ornements de nez dans l'exposition "Machu Picchu et les trésors du Pérou"

À pendeloques, en forme de crabe, en bimétal, arrondi, martelé… Que de somptueux ornements de nez dans cette exposition « Machu Picchu et les...

Quand le bijou est-il entré au musée ?

Voir des bijoux dans les musées semble naturel mais ils en ont été absents jusqu’à la fin du XIXe siècle !

Attention, savoir-faire français en danger

Le Comité Colbert tire la sonnette d’alarme : certains savoir-faire typiquement français risquent de disparaître dans les 10 ans à venir ! La...

Up-cycling dans l’exposition « Cartier et les Arts de l’Islam » au Musée des Arts décoratifs

Cartier ne s’est pas seulement inspiré des motifs issus de cultures lointaines : dans ses nouvelles créations, le joaillier intègre depuis longtemps...

Noël à Paris !

Cartier, Tiffany&Co., Chanel, Christian Dior, … ont dévoilé leurs vitrines de Noël ! Place Vendôme et rue de la Paix, j’ai photographié les plus...

Bijoux d’artiste, Mathias Kiss x Dangleterre

Mathias Kiss avec Ségolène Dangleterre a réalisé trois bijoux d’artiste. Trois bagues en bronze ou en argent, façonnées comme une corniche. Photo ©...