16 janvier 2017

0.88

Le nom de la marque vient du diamètre du fil d’or dont se sert Philippe Airaud pour faire ses bijoux. « 0,88 est le diamètre minimum présentant une résistance maximum », explique-t-il. Le designer a commencé par un simple anneau destiné à la personne qu’il aime avant d’en révéler les infinies possibilités. Il le vrille, le sculpte, l’arrondit en goutte ou encore en épingle inspirée par celle du kilt. Minimal, unisexe, poétique. Less is more.

Articles les plus lus

Bijou, Caillou

Sur son site Caillou, Anne-Lise Delsol vend une sélection de bijoux anciens et des mono boucles d’oreilles réalisées à partir d’épingles à...

Dans la famille Vendome, Thierry le fils

Thierry Vendome, le fils de Jean Vendome. est lui aussi joaillier.

Céline Daoust, première boutique parisienne

Céline Daoust vient d’ouvrir sa première boutique parisienne.

Le foulard imprimé pierres précieuses d'Inouïtoosh

Lise Guitton, créatrice d’Inouïtoosh, a imaginé un grand carré de soie imprimé de pierres précieuses. Selon la façon de le porter, les motifs...

"Dina à la loupe", un livre fascinant

Je voulais en savoir plus sur Dina Level car dans l’univers du bijou, son nom revient sans cesse…

Anaconda chez White Bird

Les bijoux Anaconda, créés par l’Italienne Monica Rossi, sont d’une poésie folle. A découvrir chez White Bird.