Mon agenda

03 novembre 2020

À lire, « Jean Dunand » aux Éditions Norma

Ce livre consacré à Jean Dunand, grand créateur de l’Art déco, m’a donné envie d’en savoir davantage sur ses bijoux.

 

 

Cette star de l’Art déco est plus connu pour ses vases, ses paravents ou encore ses intérieurs comme ceux du paquebot Le Normandie. Félix et Amélie Marcilhac proposent néanmoins une première, un répertoire d’une cinquantaine de pièces (sur 1800) : agrafes, torques, manchettes et montres, la plupart à décors géométriques et colorés. Ses bijoux ont été très peu étudiés et à ce jour, seule l’exposition « Bijoux Art Déco et Avant-Garde » en a rassemblés une vingtaine grâce aux commissaires Laurence Mouillefarine et Evelyne Possémé.

 

Le style Dunand

Fils d’un fondeur d’or, Jean Dunand applique aux bijoux les mêmes techniques qu’à ses meubles et à ses objets. Maître ès dinanderie, il réalise des pièces à partir d’une simple feuille de métal non précieux : cuivre, Oreum (un alliage doré), acier, laiton qu’il incruste d’argent ou de nacre, qu’il patine de couleur ou décore de motifs en laque, sa matière fétiche. Il étudie les secrets de cette technique orientale permettant de protéger les objets avec le maître japonais Sugawara et ne va cesser, pendant 20 ans, de la perfectionner en employant notamment des laqueurs asiatiques.

 

Dunand et la mode

Il a commencé à réaliser des bijoux en métal frappé pour sa femme et ses enfants avant d’être sans doute encouragé à les développer par ses relations artistiques avec Elsa Schiaparelli, Madeleine Vionnet et Jeanne Lanvin. Pour la modiste Madame Agnès, il recouvre les chapeaux d’une laque incrustée de micro morceaux de coquille d’œuf formant une mosaïque. Il aménage aussi ses salons et réalise son sublime portrait en laque de couleur, or et argent sur fond de coquille d’œuf : elle porte une robe en tissu laqué par lui ainsi que ses torques et ses boucles d’oreilles à motifs géométriques.

 

Dunand et Joséphine Baker

Le livre montre plusieurs laques, dessins et photographies de Joséphine Baker portant des bijoux de Jean Dunand : des manchettes, une boucle en arc de cercle ourlant l’oreille, ancêtre de la ear cuff ou encore les fameux colliers « Girafe » en Oreum. Décorés de motifs cubistes en laque rouge et noire, ces anneaux de cou évoquent les parures de tribus africaines. « C’est ce mélange d’art décoratif, d’africanisme et de mode qui, à l’époque, est novateur », souligne Laurence Mouillefarine. Emblématiques, ils figurent aujourd’hui dans les collections du MET et du MAD.

 

Sujet à part entière, les bijoux de Jean Dunand, même peu nombreux, mériteraient bien un livre.

 

Jean Dunand aux Éditions Norma

À lire aussi Bijoux Art déco et Avant-Garde aux Éditions Norma

 

Articles relatifs à ce sujet :

Les matières précieuses de l’Art déco

Quatre montres Jean Dunand chez Artcurial

Articles les plus lus

Poudriers, 10 ans de collection à la bibliothèque Forney

La collection d’Anne de Thoisy-Dallem exposée à la bibliothèque Forney comprend 150 marques dont certaines appartiennent au monde du bijou : Hermès,...

Ma wishlist Noël autour du bijou

Sans plus attendre, voici des idées de cadeaux à souffler à l’oreille de son entourage…

Sous la nef majestueuse du Musée des Arts décoratifs...

Au centre de la majestueuse nef du Musée des Arts décoratifs, des écrans géants. Chacun d’entre eux projette un bâtiment islamique stylisé en...

6 raisons d’aller voir l’exposition « Cartier et les Arts de l’Islam »

Cette exposition ne se contente pas de dire : les bijoux sont inspirés par les arts de l’Islam. Elle le démontre !

Amateurs de chaînes, ne manquez pas la vente Aguttes

Dans sa vente du 21 octobre prochain, Aguttes propose une sélection de très belles chaînes anciennes et vintage, d’une créativité folle.

Trouver son solitaire diamant aux enchères

Et si vous cherchiez votre solitaire dans une des prochaines ventes aux enchères ?