Business

11 mai 2016

Jurassic matériaux

Les joailliers s’enthousiasment pour les matériaux organiques datant de l’époque des dinosaures.

Leurs créations mettent en scène les restes pétrifiés d’un os, d’une carapace, d’une dent ou une roche portant l’empreinte d’un animal. « Ces matériaux vous connectent directement aux origines, vous tenez alors l’histoire de la Terre entre vos mains », s’émeut Pamela Huizenga qui privilégie les spécimens étranges comme l’ammonite ou le bambou fossilisé. Elle les sophistique grâce à une monture en or et quelques lignes de diamants. Bibi van der Velden et Ted Muehling sculptent l’ivoire de mammouth d’un blanc parfaitement uniforme vieux de 40 000 ans en bagues figurant un animal ou une main, en sublimes pendants d’oreilles en forme de gouttes.

Le jais, gemme fossile noire issue d’un bois pétrifié depuis des millions d’années, n’a jamais eu autant de succès depuis l’époque victorienne, époque à laquelle, en Angleterre, on le façonnait en bijoux de deuil. Pomellato lui dédie une collection tandis que la créatrice Jacqueline Cullen en a fait sa spécialité. La profondeur naturelle de la couleur magnifiée par le travail autour du mat-brillant et des diamants souligne la géométrie des boucles d’oreilles en forme de triangles, des manchettes articulées et incrustées de diamants.

Monique Péan considère tous ces matériaux comme éthiques car leur extraction n’occasionne aucun dégât environnemental. Ils correspondent donc parfaitement à sa philosophie privilégiant diamants et or recyclés. « Leurs motifs graphiques et la diversité de leurs couleurs évoquent une œuvre d’art abstrait », explique-t-elle aussi. L’ivoire de morse et les os de dinosaures présentent ainsi des stries et des cercles qui font écho à ceux de l’agate ou de l’azurite.

Grâce à ces designers talentueux, les fossiles préhistoriques s’imposent dans la joaillerie contemporaine.

Articles les plus lus

Kazumi Arikawa, addict aux camées et aux intailles

Lors de ma dernière visite chez Albion Art, j’ai eu le privilège de découvrir l’incroyable collection de camées de Kazumi Arikawa.

Mauboussin, des palais au métro

Le groupe Galeries Lafayette est devenu l’actionnaire majoritaire de Mauboussin tandis que l’exposition du MAD consacrée au maharadja d’Indore met en...

"Marchands de perles", une saga commerciale par L'École des Arts Joailliers

Grâce à plus d’une année de recherches, L’École des Arts Joailliers a reconstitué l’histoire du commerce des perles fines. En voilà les résultats,...

Les "OVNI" de la haute joaillerie

Des OVNI de la haute joaillerie apparaissent, des outsiders capables de réaliser des pièces à plusieurs centaines de milliers d’euros. De quoi menacer...

La vente de la collection Al Thani chez Christie's, la vente du siècle ?

La vente de 400 pièces de le collection Al Thani chez Christie’s à New York a donné lieu à de nombreux records. Elle est partie pour être la vente du...

Guérin Joaillerie, l'histoire d'une mutation

Sous la houlette des Galeries Lafayette, l’enseigne de distribution Didier Guérin est devenue Guérin Joaillerie, une marque de joaillerie premium. Sa...