05 juin 2017

Une clé à molette dans l’exposition « Medusa »

« Ce pendentif n’est pas né d’une longue réflexion, mais d’une simple trouvaille dans un rayon du BHV en 1975 », explique son créateur Gilles Jonemann dont le travail est basé sur des matériaux simples et banals. « J’ai suspendu cette jolie clé à molette chromée de onze centimètres, comme il en existe tant d’autres, sur un lacet de cuir. Elle s’est imposée comme une évidence lorsqu’une cliente m’a demandé de monter son diamant : en voyant les deux sur mon établi, j’ai ressenti le choc des symboles entre celui de la bourgeoisie et celui du prolétariat. » Ce bijou, l’un des premiers à être issu du détournement d’objet, remporte le « Diamonds International Awards » de De Beers visant à moderniser l’utilisation du diamant. Il est aujourd’hui considéré comme une pièce majeure de l’histoire du bijou.

Articles les plus lus

"Les Galaxies" de Cartier, la Terre vue du ciel

La dernière collection de joaillerie Cartier, « Les Galaxies », tourne autour du cosmos. Le point de vue est spatial et l’approche, scientifique. 

Swarovski x Balmain et A. Vauthier - Haute Couture PE19

Comme chaque saison, Swarovski a collaboré avec des couturiers pour montrer la formidable créativité de son matériau : le cristal.  Elle en a fourni...

Le visage paré - Haute Couture PE19

Deux collections de haute couture SS19 ont mis en avant les bijoux de face. Chez Valentino, les mannequins ressemblaient à des fées pourvues de grands...

Le retour des 80's

C’est bien connu, la mode aime ce qu’elle détestait hier.

La céramique de Taffin

La céramique est aujourd’hui le matériau signature de James Taffin de Givenchy (neveu du couturier), joaillier français installé à New-York, sur...

Le serti Tension de Niessing

Le serti Tension de Niessing, spécialiste des bagues de fiançailles, maintient un diamant entre les deux extrémités d’un anneau découpé.