05 juin 2017

Une clé à molette dans l’exposition « Medusa »

« Ce pendentif n’est pas né d’une longue réflexion, mais d’une simple trouvaille dans un rayon du BHV en 1975 », explique son créateur Gilles Jonemann dont le travail est basé sur des matériaux simples et banals. « J’ai suspendu cette jolie clé à molette chromée de onze centimètres, comme il en existe tant d’autres, sur un lacet de cuir. Elle s’est imposée comme une évidence lorsqu’une cliente m’a demandé de monter son diamant : en voyant les deux sur mon établi, j’ai ressenti le choc des symboles entre celui de la bourgeoisie et celui du prolétariat. » Ce bijou, l’un des premiers à être issu du détournement d’objet, remporte le « Diamonds International Awards » de De Beers visant à moderniser l’utilisation du diamant. Il est aujourd’hui considéré comme une pièce majeure de l’histoire du bijou.

Articles les plus lus

Bvlgari, " Serpenti through the eyes of » Mary Katrantzou

Bvlgari a confié le troisième opus de sa collection « Serpenti through the eyes of » à Mary Katrantzou, créatrice de mode grecque qu’il connaît...

Décembre 2020

Bonne nouvelle : le rebond en décembre avec une progression de 12% du chiffre d’affaires par rapport à l’an dernier. Le meilleur mois de décembre...

Des panthères Cartier chez Artcurial

Dans sa vente annuelle de Monaco, Artcurial propose une vingtaine de panthères de Cartier. Toutes ont été offertes par un homme, grand amateur du...

La nacre capitonnée de Melanie Georgacopoulos

En 10 ans, Mélanie Georgacopoulos a magistralement sorti la nacre du registre classique grâce à des pièces spectaculaires ou des techniques inédites....

La féérie de Cathy Waterman chez White Bird

White Bird présente les nouveaux bijoux, des pièces uniques, de l’Américaine Cathy Waterman inspirée par le Moyen-Âge.

Bijou, Caillou

Sur son site Caillou, Anne-Lise Delsol vend une sélection de bijoux anciens et des mono boucles d’oreilles réalisées à partir d’épingles à...