28 avril 2016

Poires d'Indore

Ce portrait, adjugé 2,5 millions € il y a quelques jours chez Sotheby’s, a quintuplé son estimation haute. Peint par Bernard Boutet de Monvel en 1934, le Maharadjah d’Indore porte un duo de « Poires d’Indore ». Les diamants, d’environ quarante-sept carats chacun, ont été spécialement montés pour l’occasion sur un collier de perles par Chaumet.

Articles les plus lus

L'éléphant, un animal précieux

L’éléphant, qui à l’état sauvage pourrait avoir disparu de la planète d’ici 20 ans, est particulièrement apprécié par les joailliers.

Pascale Monvoisin x Sauvade

Amoureuse des animaux, la créatrice française Pascale Monvoisin a imaginé une jolie bague en or au profit de l’association Sauvade.

La bague fume-cigarette de Tabbah

Cette bague du joaillier libanais Tabbah ré-interprète le traditionnel fume-cigarette.

Les bols précieux de la CFOC

La CFOC propose quatre bols sculptés à la main en Inde, dans des pierres dures. Apparaissent alors des veinures, des craquelures, des éclairs, des...

10 bijoux pour Égyptomaniaques

Motifs pharaoniques, hiéroglyphes, scarabées … L’Égypte est un thème classique que l’on trouve chez créateurs et joailliers contemporains. Ce...

GemGenève, des pierres d’exception

Les exposants de GemGenève proposent des pierres exceptionnelles tels le diamant bleu de Shirley Temple ou ce rubis birman non chauffé de 12,84 carats.