31 mai 2017

Collier de rognures d’ongles dans l’exposition « Medusa »

L’exposition « Medusa » permet de « rencontrer » des artistes contemporains dont les bijoux interrogent et perturbent comme la Norvégienne Nanna Melland. Au premier regard, son collier « Décadence » formé par une accumulation de jolies feuilles d’or enfilées sur une ficelle rouge, est ravissant. En réalité, il s’agit des rognures de ses ongles collectées au début des années 2000 puis sublimées avec de l’or. Nanna Melland s’inscrit dans la démarche des années 1970 consistant à récupérer des matériaux « infâmes ». Entre fascination et répulsion, elle expérimente la beauté et interroge le rapport au corps.

Articles les plus lus

Des panthères Cartier chez Artcurial

Dans sa vente annuelle de Monaco, Artcurial propose une vingtaine de panthères de Cartier. Toutes ont été offertes par un homme, grand amateur du...

La nacre capitonnée de Melanie Georgacopoulos

En 10 ans, Mélanie Georgacopoulos a magistralement sorti la nacre du registre classique grâce à des pièces spectaculaires ou des techniques inédites....

La féérie de Cathy Waterman chez White Bird

White Bird présente les nouveaux bijoux, des pièces uniques, de l’Américaine Cathy Waterman inspirée par le Moyen-Âge.

Bijou, Caillou

Sur son site Caillou, Anne-Lise Delsol vend une sélection de bijoux anciens et des mono boucles d’oreilles réalisées à partir d’épingles à...

Dans la famille Vendome, Thierry le fils

Thierry Vendome, le fils de Jean Vendome. est lui aussi joaillier.

Céline Daoust, première boutique parisienne

Céline Daoust vient d’ouvrir sa première boutique parisienne.