31 mai 2017

Collier de rognures d’ongles dans l’exposition « Medusa »

L’exposition « Medusa » permet de « rencontrer » des artistes contemporains dont les bijoux interrogent et perturbent comme la Norvégienne Nanna Melland. Au premier regard, son collier « Décadence » formé par une accumulation de jolies feuilles d’or enfilées sur une ficelle rouge, est ravissant. En réalité, il s’agit des rognures de ses ongles collectées au début des années 2000 puis sublimées avec de l’or. Nanna Melland s’inscrit dans la démarche des années 1970 consistant à récupérer des matériaux « infâmes ». Entre fascination et répulsion, elle expérimente la beauté et interroge le rapport au corps.

Articles les plus lus

Les gourmettes LV de Virgil Abloh

Virgile Abloh, le directeur artistique de Louis Vuitton twiste la chaîne cubaine: les gros maillons adoptent les codes de la cultures hip hop.

Les animaux, reflets de l’âme humaine

Les animaux sont nos miroirs, le reflet de nos âmes: ils dénoncent la cupidité, l’injustice, la soif de pouvoir, etc. Voici quelques exemples...

L'éléphant, un animal précieux

L’éléphant, qui à l’état sauvage pourrait avoir disparu de la planète d’ici 20 ans, est particulièrement apprécié par les joailliers.

Pascale Monvoisin x Sauvade

Amoureuse des animaux, la créatrice française Pascale Monvoisin a imaginé une jolie bague en or au profit de l’association Sauvade.

La bague fume-cigarette de Tabbah

Cette bague du joaillier libanais Tabbah ré-interprète le traditionnel fume-cigarette.

Les bols précieux de la CFOC

La CFOC propose quatre bols sculptés à la main en Inde, dans des pierres dures. Apparaissent alors des veinures, des craquelures, des éclairs, des...