31 mai 2017

Collier de rognures d’ongles dans l’exposition « Medusa »

L’exposition « Medusa » permet de « rencontrer » des artistes contemporains dont les bijoux interrogent et perturbent comme la Norvégienne Nanna Melland. Au premier regard, son collier « Décadence » formé par une accumulation de jolies feuilles d’or enfilées sur une ficelle rouge, est ravissant. En réalité, il s’agit des rognures de ses ongles collectées au début des années 2000 puis sublimées avec de l’or. Nanna Melland s’inscrit dans la démarche des années 1970 consistant à récupérer des matériaux « infâmes ». Entre fascination et répulsion, elle expérimente la beauté et interroge le rapport au corps.

Articles les plus lus

"Les Galaxies" de Cartier, la Terre vue du ciel

La dernière collection de joaillerie Cartier, « Les Galaxies », tourne autour du cosmos. Le point de vue est spatial et l’approche, scientifique. 

Swarovski x Balmain et A. Vauthier - Haute Couture PE19

Comme chaque saison, Swarovski a collaboré avec des couturiers pour montrer la formidable créativité de son matériau : le cristal.  Elle en a fourni...

Le visage paré - Haute Couture PE19

Deux collections de haute couture SS19 ont mis en avant les bijoux de face. Chez Valentino, les mannequins ressemblaient à des fées pourvues de grands...

Le retour des 80's

C’est bien connu, la mode aime ce qu’elle détestait hier.

La céramique de Taffin

La céramique est aujourd’hui le matériau signature de James Taffin de Givenchy (neveu du couturier), joaillier français installé à New-York, sur...

Le serti Tension de Niessing

Le serti Tension de Niessing, spécialiste des bagues de fiançailles, maintient un diamant entre les deux extrémités d’un anneau découpé.