31 mai 2017

Collier de rognures d’ongles dans l’exposition « Medusa »

L’exposition « Medusa » permet de « rencontrer » des artistes contemporains dont les bijoux interrogent et perturbent comme la Norvégienne Nanna Melland. Au premier regard, son collier « Décadence » formé par une accumulation de jolies feuilles d’or enfilées sur une ficelle rouge, est ravissant. En réalité, il s’agit des rognures de ses ongles collectées au début des années 2000 puis sublimées avec de l’or. Nanna Melland s’inscrit dans la démarche des années 1970 consistant à récupérer des matériaux « infâmes ». Entre fascination et répulsion, elle expérimente la beauté et interroge le rapport au corps.

Articles les plus lus

Anaconda chez White Bird

Les bijoux Anaconda, créés par l’Italienne Monica Rossi, sont d’une poésie folle. A découvrir chez White Bird.

Les planches minéralogiques de Marin Montagut

Jolie trouvaille dans la toute nouvelle boutique parisienne de Marin Montagut : des planches minéralogiques du XIXe siècle qu’il colorise.

Le serti filaire de Sheila Westera

La créatrice Sheila Westera réalise ses montures avec un interminable fil d’or ou d’argent. Interminable, il s’enroule autour de la pierre…

Secrets, boutons et diamants chez Chanel

Les montres à secret de Chanel mettent en lumière le bouton, présent sur le bas des manches et sur les poches plaquées des vestes en tweed.

La dédicace « Coiffes et Parures » chez Mellerio

Le 7 mars dernier, j’ai dédicacé mon livre pour enfants « Coiffes et Parures » chez Mellerio. Lors de cet après-midi joyeuse et chaleureuse, nous...

Alexandra Jefford x Smythson

Sur des bagues en or, la créatrice Alexandra Jefford a réalisé un noeud avec des liens de cuir de la maison anglaise Smythson.