08 décembre 2016

Extension du domaine de la joaillerie

Comme la mode, la joaillerie infiltre l’art, le cinéma, la littérature, la beauté ou encore l’hôtellerie. Dernier terrain conquis : le film d’animation. Félicie, le personnage principal de Ballerina (sortie le 14 décembre 2016), porte un diadème Boucheron de 1904 conceptualisé en 3D. Les autres personnages arborent des pièces contemporaines des collections « Quatre » et « Serpent Bohème » du joaillier.

  • Boucheron - Diadème en platine et diamants - 1904

Articles les plus lus

Les (a)symétries de Victoire de Castellane

Pour Dior Joaillerie, Victoire de Castellane travaille l’asymétrie plus particulièrement en boucles d’oreilles.

Marie-Hélène de Taillac, le livre

« D’Or et de Pierres » est le premier livre consacré aux créations de la créatrice Marie-Hèlene de Taillac.

Iris Apfel x Bernardaud

A presque 100 ans, Iris Apfel l’icône de mode américaine dessine des bijoux pour Bernardaud, le spécialiste de la porcelaine.

« Mirror » de Fabio Salini

Le joaillier Italien Fabio Salini veut inviter à la réflexion et faire travailler l’imagination pour aborder la joaillerie autrement.

La nouvelle bague

La nouvelle bague présente une silhouette rectangulaire. Très architecturée, elle est constituée d’un large plateau octogonal occupé par une citrine,...

Mauboussin dans le giron du groupe Galeries Lafayette

Le groupe Galeries Lafayette (Louis Pion, Guérin Joaillerie et Royal Quartz Paris) est devenu l’actionnaire majoritaire de Mauboussin aux côtés de son...