Mon agenda

22 mai 2017

Exposition « Medusa. Bijoux et tabous », coup d’envoi

Par Sandrine Merle.

 

C’est un honneur et un plaisir d’être le partenaire digital du musée d’Art moderne de Paris pour l’exposition « Medusa ». Immodestement, cette collaboration me paraît naturelle car le site que j’ai créé porte le même regard transversal et inédit sur le bijou. Pendant toute la durée de l’exposition, je livre sur l’ensemble des médias de the french jewelry post, des textes, des vidéos et des photos mettant en avant cette approche.

Exceptionnelle, cette exposition parisienne lève les tabous et les préjugés liés au bijou. Grâce à 400 pièces signées par un joaillier, par un artiste ou au contraire anonymes, elle montre que le bijou participe d’un univers de création, d’un laboratoire de formes et d’innovation. Détournements de matériaux, passerelles entre les univers, figures scandaleuses… Néophytes ou initiés : plusieurs visites s’imposent tant « Medusa » est riche d’anecdotes, d’histoires, de noms inconnus, de pièces spectaculaires ou très simples.

Je vous ai d’abord dévoilé l’installation de l’exposition « Medusa » avec les points de vue d’Anne Dressen, commissaire, et des conseillers scientifiques Michèle Heuzé et Benjamin Lignel. Je vous présente aujourd’hui collectionneurs, prêteurs, artistes, joailliers et autres acteurs du monde du bijou ayant assisté aux vernissages. Un public éclectique, enthousiasmé par cette exposition-événement à Paris.

Articles les plus lus

"Une histoire (extra)ordinaire", l'exposition Chaumet

J’ai eu la chance de découvrir cette remarquable exposition en avant-première avec Jean-Marc Mansvelt directeur général de Chaumet. Nous avons...

Découvrir le rubis à L'École des Arts Joailliers avec Marie-Anne Bruschi

L’approche du cours est très intéressante car elle va bien au-delà : elle est transversale. J’y ai retrouvé beaucoup de mes centres d’intérêt :...

Enfin un livre sur Aldo Cipullo!

L’étroite collaboration avec Cartier est au centre de la vie d’Aldo Cipullo, dans tous les sens du terme : elle commence dix ans après son arrivée à...

"Découvrir le monde des pierres", un cours pour vos ados à L'École des Arts Joailliers

Les cours proposés par L’École des Arts Joailliers s’adressaient également à un jeune public entre 5 et 18 ans. J’ai assisté à celui intitulé...

Vente Aguttes, éloge des bijoux non signés

Dans un bijou, la signature ne fait pas tout ! J’aime particulièrement ceux qui ne sont pas signés comme cette petite dizaine sélectionnée dans la...

Si le Père Noël était un chic type...

Si le Père Noël était un chic type, il m’offrirait un diamant rose d’Argyle, un itinéraire joaillier au Pérou, un « Tutti Frutti » de Cartier...