Mon agenda

22 mai 2017

Exposition « Medusa. Bijoux et tabous », coup d’envoi

Par Sandrine Merle.

 

C’est un honneur et un plaisir d’être le partenaire digital du musée d’Art moderne de Paris pour l’exposition « Medusa ». Immodestement, cette collaboration me paraît naturelle car le site que j’ai créé porte le même regard transversal et inédit sur le bijou. Pendant toute la durée de l’exposition, je livre sur l’ensemble des médias de the french jewelry post, des textes, des vidéos et des photos mettant en avant cette approche.

Exceptionnelle, cette exposition parisienne lève les tabous et les préjugés liés au bijou. Grâce à 400 pièces signées par un joaillier, par un artiste ou au contraire anonymes, elle montre que le bijou participe d’un univers de création, d’un laboratoire de formes et d’innovation. Détournements de matériaux, passerelles entre les univers, figures scandaleuses… Néophytes ou initiés : plusieurs visites s’imposent tant « Medusa » est riche d’anecdotes, d’histoires, de noms inconnus, de pièces spectaculaires ou très simples.

Je vous ai d’abord dévoilé l’installation de l’exposition « Medusa » avec les points de vue d’Anne Dressen, commissaire, et des conseillers scientifiques Michèle Heuzé et Benjamin Lignel. Je vous présente aujourd’hui collectionneurs, prêteurs, artistes, joailliers et autres acteurs du monde du bijou ayant assisté aux vernissages. Un public éclectique, enthousiasmé par cette exposition-événement à Paris.

Articles les plus lus

Bijoux : ma liste d'envies

Voici des bijoux que je trouve beaux, drôles et/ou intéressants, nouveaux ou pas forcément. Faites votre choix !

Aller à Re-Luxury, salon dédié au second hand, imaginé par Fabienne Lupo

« Pour moi le second hand, c’est le digital d’il y a 20 ans ! », estime Fabienne Lupo fondatrice du nouveau salon Re-Luxury.

Monnaie et bijou à la Citéco

L’artiste Sabine Pigalle représente Marie-Antoinette le bas du visage dissimulé par des rangs de perles évoquant la célèbre affaire du collier.

Les bijoux dans la vente de l'Hôtel Lambert chez Sotheby's

À Paris, Sheikh Hamad Bin Al Thani ne conservait pas sa collection de bijoux dans les coffres de l’hôtel Lambert, sa résidence située à la pointe de...

L'exposition "Gold, les ors d'Yves Saint Laurent"

« J’aime l’or, c’est une couleur magique » ; « pour le reflet d’une femme, c’est la couleur du soleil », répétait Yves Saint Laurent

5 joyaux naturalistes de la collection Albion Art dans l’exposition « Végétal »

Le Japonais Kazumi Arikawa a prêté 5 bijoux naturalistes exceptionnels pour l’exposition  » Végétal – L’art de la beauté » de Chaumet.