Business

03 septembre 2018

3 éclairages sur les bijoux Bourbon Parme en vente chez Sotheby’s

Transmises, transformées, rescapées : 100 pièces racontent 200 ans de la dynastie Bourbon Parme. A défaut d’en acheter une le 12 novembre prochain à Genève, allez les admirer lors des expositions.

 

3 bijoux de Marie-Antoinette

Les pièces majeures de cette vente Bourbon Parme : le collier de plus de 300 perles fines parfaitement appairées (c’est-à-dire assorties), le pendentif dont la perle fine exceptionnelle mesure 26 x 18mm et une paire de boucles d’oreilles en perles fines et en diamants. Ces bijoux qui ont appartenu à Marie-Antoinette sont des rescapés de l’histoire de France. Juste avant d’être transportée à la prison du Temple, la Reine les a confiés à madame Campan, sa première femme de chambre. Cette dernière les a ensuite transmis à l’homme de confiance de Marie-Antoinette qui les a remis à la sœur de cette dernière. Puis ils sont revenus à la duchesse d’Angoulême en sortant de captivité. Sauvés in extremis.

 

2 bijoux de mariage

Les mariages des Bourbon Parme étaient l’occasion de réaliser de magnifiques bijoux. Pour celui en 1902, d’Elie de Bourbon duc de Parme et de Marie Anne d’Autriche (membre d’une autre grande dynastie, les Habsbourg), la traditionnelle corbeille de mariée exposée le jour de la cérémonie pour officialiser l’engagement regorgeait de merveilles. Marie Anne d’Autriche a reçu de sa mère, la broche ornée d’un magnifique saphir de Ceylan de 30,70 carats. Quant au diadème composé de rinceaux en diamants, il lui a été offert par son grand-oncle François-Joseph (époux d’Élisabeth d’Autriche, dite Sissi). Sa valeur est d’autant plus exceptionnelle qu’il a été réalisé par Köchert, le joaillier attitré des empereurs autrichiens pendant 400 ans.

 

1 parure-mosaïque

Plus les bijoux sont réalisés avec des matériaux précieux, moins ils ont de chance de traverser le temps. Les pierres peuvent être desserties et l’or peut être fondu pour être vendus lors de divorces, de faillites ou encore remontés en bijoux à la mode. Cette parure de la vente Bourbon Parme est l’illustration parfaite de ces up-cyclings historiques : cinq des diamants proviennent de l’écrin de la fille de Marie-Antoinette, celui taillé en poire était dans la collection de l’Archiduchesse Isabelle d’Autriche (qui vivait un siècle avant) tandis que plusieurs pierres ont ornée l’épée du duc de Berry mort en 1820. La folle épopée des pierres…

 

 

Articles relatifs à ce sujet :

En pièces détachées 

Les records historiques de Sotheby’s à Genève

 

Expositions Sotheby’s

Münich 17-18 septembre 2018 / Hong Kong 27 septembre-2 octobre 2018 / Dubai 7-9 octobre 2018, / New York 12-16 octobre 2018 / Londres 20-22 octobre 2018 / Singapour 26-27 octobre 2018 / Taïpei 30-31 octobre 2018

 

Articles les plus lus

Avec Mené, Roy Sebag réconcilie bijou et investissement

Le Canadien Roy Sebag a imaginé Mené, une marque de bijoux en or et platine purs. Car sur le long terme, ces métaux précieux sont, selon lui, les...

Ce qu’il faut savoir sur Tasaki

Tasaki est le joaillier japonais le plus célèbre de son pays. En plein développement international, il ouvre une boutique à Londres et une à Paris où...

Bruno Zarcate, Burma et les pierres de synthèse

La montée en puissance des pierres de synthèse en joaillerie suscite débat et polémique. La maison Burma étant une pionnière dans ce registre, j’ai...

Malika Benshila Hutin, fondatrice de l’agence Pink Heater

Pour le lancement de son shop, TFJP propose une sélection de bijoux de créateurs en partenariat avec le pop-up store Pink Heater (du 26-30 septembre...

Jean-Marc Lieberherr et la Diamond Producers Association

Le désir des consommateurs pour le diamant, cette pierre précieuse érigée en symbole de l’amour, s’est émoussé entraînant une baisse des prix....

Pierres et bijoux : 5 sources de wellness

La tendance : réhabiliter des rituels ancestraux comme le pouvoir des pierres (la lithothérapie) et de certains bijoux sur notre bien-être. Pour que ça...