Business

03 septembre 2018

3 éclairages sur les bijoux Bourbon Parme en vente chez Sotheby’s

Transmises, transformées, rescapées : 100 pièces racontent 200 ans de la dynastie Bourbon Parme. A défaut d’en acheter une le 12 novembre prochain à Genève, allez les admirer lors des expositions.

 

3 bijoux de Marie-Antoinette

Les pièces majeures de cette vente Bourbon Parme : le collier de plus de 300 perles fines parfaitement appairées (c’est-à-dire assorties), le pendentif dont la perle fine exceptionnelle mesure 26 x 18mm et une paire de boucles d’oreilles en perles fines et en diamants. Ces bijoux qui ont appartenu à Marie-Antoinette sont des rescapés de l’histoire de France. Juste avant d’être transportée à la prison du Temple, la Reine les a confiés à madame Campan, sa première femme de chambre. Cette dernière les a ensuite transmis à l’homme de confiance de Marie-Antoinette qui les a remis à la sœur de cette dernière. Puis ils sont revenus à la duchesse d’Angoulême en sortant de captivité. Sauvés in extremis.

 

2 bijoux de mariage

Les mariages des Bourbon Parme étaient l’occasion de réaliser de magnifiques bijoux. Pour celui en 1902, d’Elie de Bourbon duc de Parme et de Marie Anne d’Autriche (membre d’une autre grande dynastie, les Habsbourg), la traditionnelle corbeille de mariée exposée le jour de la cérémonie pour officialiser l’engagement regorgeait de merveilles. Marie Anne d’Autriche a reçu de sa mère, la broche ornée d’un magnifique saphir de Ceylan de 30,70 carats. Quant au diadème composé de rinceaux en diamants, il lui a été offert par son grand-oncle François-Joseph (époux d’Élisabeth d’Autriche, dite Sissi). Sa valeur est d’autant plus exceptionnelle qu’il a été réalisé par Köchert, le joaillier attitré des empereurs autrichiens pendant 400 ans.

 

1 parure-mosaïque

Plus les bijoux sont réalisés avec des matériaux précieux, moins ils ont de chance de traverser le temps. Les pierres peuvent être desserties et l’or peut être fondu pour être vendus lors de divorces, de faillites ou encore remontés en bijoux à la mode. Cette parure de la vente Bourbon Parme est l’illustration parfaite de ces up-cyclings historiques : cinq des diamants proviennent de l’écrin de la fille de Marie-Antoinette, celui taillé en poire était dans la collection de l’Archiduchesse Isabelle d’Autriche (qui vivait un siècle avant) tandis que plusieurs pierres ont ornée l’épée du duc de Berry mort en 1820. La folle épopée des pierres…

 

 

Articles relatifs à ce sujet :

En pièces détachées 

Les records historiques de Sotheby’s à Genève

 

Expositions Sotheby’s

Münich 17-18 septembre 2018 / Hong Kong 27 septembre-2 octobre 2018 / Dubai 7-9 octobre 2018, / New York 12-16 octobre 2018 / Londres 20-22 octobre 2018 / Singapour 26-27 octobre 2018 / Taïpei 30-31 octobre 2018

 

Articles les plus lus

Les "OVNI" de la haute joaillerie

Des OVNI de la haute joaillerie apparaissent, des outsiders capables de réaliser des pièces à plusieurs centaines de milliers d’euros. De quoi menacer...

La vente de la collection Al Thani chez Christie's, la vente du siècle ?

La vente de 400 pièces de le collection Al Thani chez Christie’s à New York a donné lieu à de nombreux records. Elle est partie pour être la vente du...

Guérin Joaillerie, l'histoire d'une mutation

Sous la houlette des Galeries Lafayette, l’enseigne de distribution Didier Guérin est devenue Guérin Joaillerie, une marque de joaillerie premium. Sa...

Des bijoux pour sauver la planète

Jasmine Alexander, Birks, JEM, Tiffany & Co… Grâce à leurs bijoux, ils contribuent à sauvegarder la planète, la principale source d’inspiration et de...

GemGenève, un tremplin pour les jeunes talents

Le nouveau salon joaillier GemGenève souhaite mettre en avant de nouveaux talents. Après Camille Combremont et Emmanuel Tarpin en 2018, qui seront les...

Emmanuel Piat, négociant en pierres de couleur

GemGenève accueille des professionnels passionnants mais généralement très discrets. Rencontre avec l’un d’entre eux, le négociant parisien en pierres...