Itinéraires joailliers

14 août 2017

Ole Lynggaard enfin à Paris

Le joaillier emblématique du Danemark, fournisseur officiel de la famille royale, ouvre sa première boutique parisienne. Un écrin ravissant tapissé d’un tableau signé Charlotte Lynggaard, aujourd’hui à la tête de la maison fondée par son père, en 1963. Ses bijoux féminins et hyper discrets sont inspirés par la nature. Les formes organiques rappellent des fleurs, des feuilles, des graines et des bourgeons. L’or jaune est texturé, ciselé, martelé, gravé, sablé pour évoquer le bois ou les nervures d’une feuille.

4, rue du 29 Juillet – 75001 Paris

Articles les plus lus

Marie Thevenon à L’École des Arts Joailliers

« Léonard Pouy et Isabelle Delahaye, historien d’art et gemmologue, m’ont emmenée dans un voyage en 3D dans l’histoire, le temps et l’espace !...

En Auvergne, la maison de l’Améthyste

Depuis 1975, l’exploitation d’améthyste a cessé en Auvergne mais, il existe encore des filons. J’ai pu en voir un lors d’une ballade à travers champs...

6 raisons d'aller au musée Benaki, à Athènes

A Athènes, ne manquez pas le musée Benaki, gigantesque cabinet de curiosités avec un panorama unique du bijou grec allant de l’Antiquité au 20e...

Les trésors de Stockholm

On n’associe guère la Suède au bijou, le protestantisme luthérien étant source de retenue et de sobriété. Néanmoins, Stockholm recèle des trésors...

La boutique de colliers de Frédérique Mattei

Dans sa toute nouvelle micro boutique, Frédérique Mattei présente ses colliers oversized, des assemblages d’éléments chinés dans le monde.

Les merveilles horlogères du musée Beyer

Le musée Beyer est celui de la famille éponyme, le plus grand revendeur suisse de montres. Il présente sa collection renommée d’horloges,...