28 septembre 2016

La Vague d’Hokusai

Dans le cadre de ses créations, François Garaude fait des infidélités aux pierres dont il fait commerce depuis des années. Il décline la célébrissime œuvre d’Hokusai, La Vague, en boucles d’oreilles en titane. Le seul matériau capable de restituer l’intensité du bleu de Prusse, qui à l’époque (vers 1830), renouvelait le langage de l’estampe japonaise.

  • Hokusai, Sous la vague au large de Kanagawa, vers 1829-1833

  • Garaude - Boucles d'oreilles Hokusai en titane et diamants

Articles les plus lus

Créoles d'Afrique

Dans le registre des créoles, bijou culte des années 80, ne manquez pas celles qui figurent le continent africain. Légères et oversized, elles ont été...

L’ère du bijou végétal

Le bijou végétal, un  hymne à la nature et au caractère éphémère de la beauté. Les créateurs remplacent rubis, diamants, saphirs et autres pierres...

Le semainier de bagues de Marc Deloche

La dernière collection de Marc Deloche comprend 7 bagues. Chacune est inspirée par la divinité gréco-romaine qui préside à un jour de la semaine. La...

Les tasses bagues d'Astier de Villatte

L’artiste-plasticienne Serena Carone était faite pour rencontrer le duo d’Astier de Villatte, spécialiste de la vaisselle en céramique blanche. Même...

Les bijoux dans l’exposition "Alphonse Mucha"

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, le bijou est très présent dans l’exposition « Alphonse Mucha » au musée du Luxembourg. Sur les...

"L'art des perles en Afrique" au musée Rietberg, à Zürich

« L’art des perles en Afrique » au musée Rietberg met en lumière la magnifique collection Mottas, qu’il vient d’intégrer. Les bijoux anciens ou...