26 avril 2016

Pectoral d’une reine d’Égypte

Depuis 30 ans, Van Cleef & Arpels enrichit sa collection patrimoniale en rachetant des pièces exceptionnelles créées dans le passé, comme ce pectoral d’une beauté époustouflante. Caractérisé par des lignes parfaitement symétriques évoquant des rubans sertis de 673 diamants, il fut commandé et porté par la reine Nazli d’Égypte en 1939 lors du mariage de sa fille avec Mohammad Reza Pahlavi, prince héritier d’Iran. À découvrir dans l’exposition « Van Cleef & Arpels: The Art & Science of Gems », à Singapour (jusqu’au 14 août 2016).

Articles les plus lus

A lire, « Figures »

Après « La Faune » et « La flore « , le livre « Figures » (réalisé avec le soutien de l’école des Arts Joailliers) clôt le triptyque...

Le mystère de la bague de George Sand

Personne n’avait encore identifié la pierre ornant la bague que George Sand avait reçue de sa grand-mère qui, elle, la tenait de la Grande Dauphine...

Le « Styloïde », nouveau venu à la galerie des Bijoux

En osmose parfaite avec l’anatomie, le « Styloïde » crée en 1999 par Lise Vanrycke vient d’entrer dans la collection de la galerie des Bijoux au...

Bijoux d'artistes à Dubaï

Le succès de l’exposition de Diane Venet a des résonnances jusqu’à Dubaï. Dans sa galerie, à l’occasion de Art Dubaï, Stéphane Custot organise...

Les colliers de Gherardo Felloni, directeur artistique de Roger Vivier

En charge de la coordination artistique des accessoires Miu Miu depuis 2014, le designer italien remplace aujourd’hui Bruno Frisoni. Il est un grand...

Georges Braque dans « Bijoux d’artistes, de Calder à Koons »

L’exposition présente cinq bijoux du peintre français, l’un des fondateurs du cubisme. En 1961, octogénaire, Georges Braque demande au joaillier et...