11 avril 2017

L'émeraude Stotesbury

Elle sera mise en vente entre USD 800 000 et 1,2 million par Sotheby’s le 25 avril prochain, à New York. On s’attend à un record pour les 34,40 carats de cette émeraude colombienne d’un vert exceptionnel, clair et intense. Autre raison : le pedigree de ses propriétaires, trois grandes collectionneuses américaines, dont l’héritière Evalyn Walsh McLean qui, au début du XXe siècle, l’a montée en pendentif avec l’« Astre d’Orient », un diamant poire de près de 95 carats. Elle l’a ensuite cédée à Cartier dans le premier paiement du « Hope », diamant bleu mythique ayant appartenu à Louis XIV.

  • Evalyn Walsh McLean portant l'émeraude Stotesbury en pendentif

  • L'émeraude Stotesbury, montée en bague par Harry Winston

Articles les plus lus

A lire, « Figures »

Après « La Faune » et « La flore « , le livre « Figures » (réalisé avec le soutien de l’école des Arts Joailliers) clôt le triptyque...

Le mystère de la bague de George Sand

Personne n’avait encore identifié la pierre ornant la bague que George Sand avait reçue de sa grand-mère qui, elle, la tenait de la Grande Dauphine...

Le « Styloïde », nouveau venu à la galerie des Bijoux

En osmose parfaite avec l’anatomie, le « Styloïde » crée en 1999 par Lise Vanrycke vient d’entrer dans la collection de la galerie des Bijoux au...

Bijoux d'artistes à Dubaï

Le succès de l’exposition de Diane Venet a des résonnances jusqu’à Dubaï. Dans sa galerie, à l’occasion de Art Dubaï, Stéphane Custot organise...

Les colliers de Gherardo Felloni, directeur artistique de Roger Vivier

En charge de la coordination artistique des accessoires Miu Miu depuis 2014, le designer italien remplace aujourd’hui Bruno Frisoni. Il est un grand...

Georges Braque dans « Bijoux d’artistes, de Calder à Koons »

L’exposition présente cinq bijoux du peintre français, l’un des fondateurs du cubisme. En 1961, octogénaire, Georges Braque demande au joaillier et...