09 juin 2017

Le Petit Prince dans l’exposition « Medusa »

« Parce qu’il lui est lié, le bijou parle pour le corps quand ce dernier s’est tu : il identifie les morts », écrit Michèle Heuzé dans le catalogue de l’exposition « Medusa ». Cette gourmette en argent oxydé gravé a permis de résoudre l’énigme de la disparition d’Antoine de Saint-Exupéry. Quand en 1998, un pêcheur la remonte dans ses filets au large des calanques de Marseille, elle permet enfin de localiser la zone dans laquelle a disparu l’avion de l’écrivain, en 1944. Elle est la clé de l’énigme ! En 2003, une partie des débris de la carlingue sont enfin remontés de 70 mètres de fond.


Notice: Undefined variable: video_lst in /home/marcelou/www/thefrenchjewelrypost.com/content/themes/french-jewelry/templates/single-saviezvous.php on line 178

Articles les plus lus

Moules-frites dans l’exposition « Medusa »

« En 2014, j’avais envie de travailler autour du bijou couture comme ceux en coquillages de Gabrielle Chanel », explique Ligia Dias. Par association...

Christopher Thompson Royds au V&A Museum

Le collier de ce jeune designer anglais vient d’entrer dans l’une des plus prestigieuses collections, celle de la galerie des bijoux du musée...

Brilliant woman chez Stubbs & Wootton

Faut-il investir dans le diamant ? Combien vaut aujourd’hui le carat d’un VVS1 selon Rapaport ? Oubliez ces questions préoccupantes en achetant le...

Cinq joailliers à la Biennale 2017

Les maisons de la place Vendôme ont déserté pour la deuxième année consécutive… À la satisfaction de certaines galeries et de quelques marchands...

« Collection particulière » d’Alexandre Biaggi

Le galeriste parisien présente 17 néo-totems, assemblages d’éléments en pierres dures sombres veinées, mouchetées, piquetées et zébrées. « Ces...

Daniel Brush à l’École des Arts Joailliers

Réservez d’ores et déjà une visite à cette exposition exceptionnelle, la première en France de l’artiste américain. Connu, son bracelet-lapin en...