18 avril 2017

Le collier Belle Époque d'Anna Gould

L’épouse américaine richissime de Boni de Castellane fait partie des collectionneuses de légende. « En 1909, Anna Gould fait réaliser ce collier chez Cartier probablement à partir de ses propres diamants, explique Marie-Laurence Tixier, directrice du département bijoux de Christie’s Paris. Et il devait y en avoir un grand nombre pour permettre ce magnifique appairage en chute. » La valeur de ce collier tient également à l’extrême délicatesse de la monture résumée à un fil en platine et aux pampilles qui se prolongent à l’arrière du bijou.

Estimé € 500-700 000 – Vente le 6 juin 2017 chez Christie’s Paris.

  • Collier Cartier en diamants (100 carats) ayant appartenu à Anna Gould

  • Aussi beau à l'endroit qu'à l'envers

Articles les plus lus

A lire, « Figures »

Après « La Faune » et « La flore « , le livre « Figures » (réalisé avec le soutien de l’école des Arts Joailliers) clôt le triptyque...

Le mystère de la bague de George Sand

Personne n’avait encore identifié la pierre ornant la bague que George Sand avait reçue de sa grand-mère qui, elle, la tenait de la Grande Dauphine...

Le « Styloïde », nouveau venu à la galerie des Bijoux

En osmose parfaite avec l’anatomie, le « Styloïde » crée en 1999 par Lise Vanrycke vient d’entrer dans la collection de la galerie des Bijoux au...

Bijoux d'artistes à Dubaï

Le succès de l’exposition de Diane Venet a des résonnances jusqu’à Dubaï. Dans sa galerie, à l’occasion de Art Dubaï, Stéphane Custot organise...

Les colliers de Gherardo Felloni, directeur artistique de Roger Vivier

En charge de la coordination artistique des accessoires Miu Miu depuis 2014, le designer italien remplace aujourd’hui Bruno Frisoni. Il est un grand...

Georges Braque dans « Bijoux d’artistes, de Calder à Koons »

L’exposition présente cinq bijoux du peintre français, l’un des fondateurs du cubisme. En 1961, octogénaire, Georges Braque demande au joaillier et...