11 octobre 2016

Dangerous Luxury

Les sublimes pièces de joaillerie réalisées par les frères Campana avec le joaillier italien Fabio Salini, restent plus que jamais d’actualité. Dès 2013, les artistes brésiliens connus pour leur travail sur la récupération, mariaient la paille et le bambou (leur matière fétiche répondant aux critères du développement durable) avec l’or et les diamants. Entre Arte Povera et joaillerie durable.

  • Bracelet en bambou, or et diamants

  • Boucles d'oreilles en paille, or et diamants

  • Collier en paille, or et diamants

  • Boucles d'oreilles en bambou, or et diamants

Articles les plus lus

8 bijoux d'artistes à s'offrir

Le temps de l’exposition Diane Venet, la boutique du Musée des Arts Décoratifs propose six bijoux d’artistes édités par miniMASTERPIECE, la galerie...

Les joailliers de l’U. A. M. au Centre Pompidou

L’exposition « U. A. M., une aventure moderne » présente parmi toutes les œuvres d’architectes, peintres ou encore décorateurs, une vingtaine de...

Christie’s à Genève: 50 ans de ventes

Montant de la dernière vente Christie’s à Genève : $81,620,500. Les trois top lots sont une bague Harry Winston ornée d’un diamant de 50,47 carats ($6...

GemGenève, le nouveau salon joaillier

Déçus par les salons traditionnels, le marchand de bijoux anciens Thomas Faerber et le négociant en pierres Ronny Totah ont lancé GemGenève. Pour ce...

A lire, « Figures »

Après « La Faune » et « La Flore », le livre « Figures » (réalisé avec le soutien de l’école des Arts Joailliers) clôt le triptyque...

Le mystère de la bague de George Sand

Personne n’avait encore identifié la pierre ornant la bague que George Sand avait reçue de sa grand-mère qui, elle, la tenait de la Grande Dauphine...