17 août 2017

Le cocon de verre d’Agathe Saint-Girons dans l’exposition « Medusa »

Il est tout à fait possible de s’offrir certains bijoux exposés dans « Medusa » comme ce cocon de verre d’Agathe Saint-Girons. L’artiste l’a conçu pour faire une demande en mariage peu conventionnelle : celle qui le reçoit doit, pour prendre possession de la bague en or qu’il contient, le casser en mille morceaux. « Le geste symbolisant l’acceptation est bien plus engageant que celui d’ouvrir un écrin », explique l’artiste Agathe Saint-Girons qui le livre avec un mode d’emploi : « Offrez-le tel quel, puis brisez la glace et libérez les sentiments ». Tout cocon de verre qui reste intact ne présage rien de bon…

En vente à la galerie Elsa Vanier.

Articles les plus lus

A lire, « Figures »

Après « La Faune » et « La flore « , le livre « Figures » (réalisé avec le soutien de l’école des Arts Joailliers) clôt le triptyque...

Le mystère de la bague de George Sand

Personne n’avait encore identifié la pierre ornant la bague que George Sand avait reçue de sa grand-mère qui, elle, la tenait de la Grande Dauphine...

Le « Styloïde », nouveau venu à la galerie des Bijoux

En osmose parfaite avec l’anatomie, le « Styloïde » crée en 1999 par Lise Vanrycke vient d’entrer dans la collection de la galerie des Bijoux au...

Bijoux d'artistes à Dubaï

Le succès de l’exposition de Diane Venet a des résonnances jusqu’à Dubaï. Dans sa galerie, à l’occasion de Art Dubaï, Stéphane Custot organise...

Les colliers de Gherardo Felloni, directeur artistique de Roger Vivier

En charge de la coordination artistique des accessoires Miu Miu depuis 2014, le designer italien remplace aujourd’hui Bruno Frisoni. Il est un grand...

Georges Braque dans « Bijoux d’artistes, de Calder à Koons »

L’exposition présente cinq bijoux du peintre français, l’un des fondateurs du cubisme. En 1961, octogénaire, Georges Braque demande au joaillier et...