10 janvier 2017

Buccellati sous pavillon chinois

Le groupe chinois Gangtai vient d’acquérir 85% du capital du joaillier italien Buccellati, fondé en 1919. En 2013, la famille avait déjà cédé la majorité au fonds d’investissement italien Clessidra SGR ce qui lui avait permis de développer son chiffre d’affaires à l’international. Entre-temps, Buccellati avait dû quitter la boutique historique de la place Vendôme après que LVMH ait racheté l’immeuble. Ces récentes péripéties en disent long sur la difficulté qu’ont les indépendants, même en bonne santé, à résister à la puissance des grands groupes internationaux.

  • Boutique Buccellati ouverte début 2016, rue de la Paix, Paris

  • Bracelet en or brossé, jade lavande et diamants

  • Au centre, le patriarche Gianmaria Buccellati entouré de ses deux fils Gino et Andrea et de sa fille Maria Cristina © Anita Calero

  • Bracelet en résille d'or et diamants

  • Gino, Maria Cristina, Andrea et Lucrezia Buccellati

  • L'orfèvrerie Buccellati

  • Andrea Buccellati et sa fille Lucrezia

  • Broche réalisée à partir d'une perle baroque

Articles les plus lus

JAR à la galerie des Bijoux du Musée des Arts Décoratifs

A lui seul, le bracelet du joaillier américain JAR (acronyme de Joël Arthur Rosenthal) mérite une visite à la galerie des Bijoux. Il est rare de pouvoir...

Une bague Gérard Sandoz acquise par le Musée des Arts Décoratifs

Grâce au mécénat de l’Ecole Van Cleef & Arpels, le Musée des Arts Décoratifs vient d’acquérir une bague de Gérard Sandoz de 1928. Cette...

10 bagues en diamants pas comme les autres à la galerie Elsa Vanier

Fiançailles, anniversaire de mariage, naissance… Ces évènements sont traditionnellement associés à la bague en diamants. La galerie Elsa Vanier,...

De Beers, diamant synthétique vs naturel

Le groupe De Beers vient d’annoncer le lancement pour l’automne 2018 de Lightbox, marque de bijoux en diamants synthétiques à partir de €800 le...

Le "Nude Alphabet" de Bjørg

Plus qu’à la faune et à la flore, certains créateurs contemporains s’intéressent au corps. La norvégienne Bjørg Nordli-Mathisen s’inspire de...

MAD x TFJP, l'atelier mère-fille

The French Jewelry Post n’est pas seulement un site d’information : j’organise également des évènements, des visites privées, des rencontres… Dans...