10 décembre 2015

Bijoux indiens au Victoria & Albert Museum

L’exposition « Bejewelled Treasures: The Al Thani Collection » présente 100 pièces extraordinaires, anciennes et contemporaines, retraçant quatre siècles d’histoire de la joaillerie indienne. Elles font partie d’un ensemble de 250 bijoux et objets réunis en seulement cinq ans par Sheikh Hamad bin Abdullah Al Thani. Ce collectionneur qatari, sans limite de budget, a réuni des trésors inestimables : des émeraudes colombiennes gravées de fleurs et montées en ornements de turban, des bracelets en perles naturelles signés par le joaillier contemporain indien Baghat, la broche paon créée par Mellerio en 1905 pour le maharadja de Kapurthala ou encore des diamants Golconde, les plus beaux du monde.

Jusqu’au 10 avril 2016.

Articles les plus lus

Wild Pop, la collection haute joaillerie de Bulgari

A Rome, le joaillier italien a imaginé une ambiance warholienne pour présenter Wild Pop, sa nouvelle collection de haute joaillerie. On retrouve toute...

La haute joaillerie s'inspire de la haute couture

La haute joaillerie multiplie les liens avec la haute couture, l’un de ses thèmes fétiches. Chopard et David Morris ont présenté des pièces lors des...

Haute joaillerie : l'émeraude en majesté

Les dernières collections de haute joaillerie plébiscitent l’émeraude et son vert intense habité par des inclusions que l’on nomme givres ou

L’engouement pour le serti neige

L’art du sertissage, la façon de fixer les pierres précieuses sur un bijou, est peu mis en avant. Au-delà des quelques figures imposées, des grands...

Record pour un collier Elsa Schiaparelli chez Sotheby’s

Le collier Elsa Schiaparelli a été adjugé 85 000 euros il y a quelques jours lors de la vente Sotheby’s soit 5 fois son estimation basse de 15 000...

JAR à la galerie des Bijoux du Musée des Arts Décoratifs

A lui seul, le bracelet du joaillier américain JAR (acronyme de Joël Arthur Rosenthal) mérite une visite à la galerie des Bijoux. Il est rare de pouvoir...