Itinéraires joailliers

18 décembre 2015

Voyage ethno-joaillier au World Jewellery Museum

Ce musée asiatique entièrement dédié à la joaillerie présente une belle collection de bijoux ethniques.

C’est une surprise de trouver, à Séoul, ce musée entièrement dédié au bijou car la Corée n’a pas de tradition dans ce domaine. Pendant longtemps, le vêtement traditionnel très couvrant (le hanbok) n’a pas laissé de place aux colliers ou aux bracelets, tout comme le kimono au Japon. Madame Lee Kang-won, femme de diplomate, l’a ouvert en 2004 pour y exposer les 3 000 pièces acquises pendant une trentaine d’années, au fil de ses voyages. Ils proviennent d’une soixantaine de pays, Inde, Chine, Maroc, Mongolie ou encore Éthiopie. Beaucoup datent du XIXe et du XXe siècles. Chacun a été choisi et acheté par Madame Lee Kang-won, elle-même.

Dans ce musée, l’or et les pierres précieuses cèdent la place à la corne, l’ivoire, le cuir, l’ambre ou encore le fer. En effet, la valeur de cette collection de bijoux ethniques ne tient pas aux matériaux, mais à la façon dont ils ornent le corps, aux rites et aux traditions qu’ils véhiculent, aux vertus qu’ils possèdent, etc. L’ensemble marocain de sept colliers de perles d’ambre qui, dès l’entrée, capte le regard, était porté sur prescription médicale pour maintenir la chaleur du corps féminin. Le collier indonésien (appelé tora-tora) formé par des dents de crocodile était, lui, censé rendre le chasseur invulnérable. Terriblement émouvant.

Articles les plus lus

La Maison Diamantée à Marseille

À quelques mètres du Vieux Port, juste derrière l’Hôtel de Ville, cette maison tient son nom de la façade entièrement couverte de pierres taillées en...

Hillwood Museum, la maison de Marjorie Merriweather Post

À partir de 1959, cette héritière américaine vit dans un manoir néo-géorgien qu’elle a conçu comme un musée, pour le léguer à sa mort au...

Mon Parcours Bijoux

Du 25 septembre au 30 novembre 2017 à Paris, Parcours Bijoux mis en place par l’association D’un bijou à l’autre (en partenariat avec le Comité...

Vietnam, souvenirs en laque

Ne repartez pas du Vietnam sans ces sublimes bracelets en laque d’Hanoia, considérée comme la première marque vietnamienne de luxe.

Ole Lynggaard enfin à Paris

Le joaillier emblématique du Danemark, fournisseur officiel de la famille royale, ouvre sa première boutique parisienne au 4, rue du 29 Juillet.

Le musée Provençal du Costume et du Bijou

Après plusieurs mois de rénovation, ce musée familial dédié à la mode du XVIIIe et XIXe siècle présente également une vingtaine de bijoux d’une...