Itinéraires joailliers

09 mars 2016

L’École Van Cleef & Arpels, l’école du rêve

À Paris, l’École fondée par Van Cleef & Arpels révèle le monde fascinant de la joaillerie au grand public. Certains cours sont même conçus pour initier les enfants.

Quelle est la différence entre un rubis et un saphir ? Quelles furent les plus grandes collectionneuses de bijoux ? Comment fabrique-t-on les joyaux exposés dans les vitrines ? « La maison incarne un leadership, elle a donc le devoir de transmettre l’histoire du bijou et de révéler les métiers formidables qui y sont liés », explique Marie Vallanet-Delhom à l’initiative de ce projet et présidente de l’école ouverte en 2012. « Et pourquoi pas, susciter des vocations. » Installée place Vendôme dès 1906, la maison Van Cleef & Arpels a toute la légitimité pour le faire. D’une renommée internationale, elle est synonyme d’excellence française et elle a marqué l’histoire de la joaillerie avec son style unique et des innovations majeures comme le Serti Mystérieux. Autre caractéristique de la maison : elle accorde une place essentielle à la culture au sens large avec des collections de haute joaillerie inspirées par les grands bals de légende, la chance, le cinéma ou encore la littérature.

Les cours sont conçus par un comité de gemmologues comme Dominique Dufermont, d’artisans, d’historiens comme Inezita Gay ou Gislain Aucremanne. Ils nous révèlent l’histoire de courants stylistiques comme l’Art nouveau, les savoir-faire comme celui de la gravure ou du sertissage, les personnalités des grandes collectionneuses, etc. La théorie alterne avec la pratique : on expérimente alors la technique de la laque japonaise auprès d’un des plus grands artisans japonais, on manie la scie et le burin auprès d’un joaillier pour réaliser son clip papillon… L’École propose également des conférences d’experts qui, le soir, viennent poursuivre ce voyage initiatique dans le monde de la joaillerie. Ici, il n’est pas question de cursus préétabli : chacun peut composer son programme à la carte, selon ses envies et le temps dont il dispose. Pour ceux qui n’auraient pas l’occasion de venir à Paris, l’École se déplace dans le monde entier, plusieurs fois par an. Un concept unique.

Articles les plus lus

Mon Parcours Bijoux

Du 25 septembre au 30 novembre 2017 à Paris, Parcours Bijoux mis en place par l’association D’un bijou à l’autre (en partenariat avec le Comité...

Vietnam, souvenirs en laque

Ne repartez pas du Vietnam sans ces sublimes bracelets en laque d’Hanoia, considérée comme la première marque vietnamienne de luxe.

Ole Lynggaard enfin à Paris

Le joaillier emblématique du Danemark, fournisseur officiel de la famille royale, ouvre sa première boutique parisienne au 4, rue du 29 Juillet.

Le musée Provençal du Costume et du Bijou

Après plusieurs mois de rénovation, ce musée familial dédié à la mode du XVIIIe et XIXe siècle présente également une vingtaine de bijoux d’une...

Le talisman de Charlemagne au palais du Tau

Ce pendentif-talisman du IXe siècle est en fait un reliquaire, exposé dans la salle du trésor de la résidence épiscopale de Reims, jouxtant la...

Voyage autour de la collection Al Thani

De retour d’Inde, je vous livre un collage illustrant le merveilleux voyage dans la joaillerie indienne.