Itinéraires joailliers

28 octobre 2015

Craveggia, le fief de Mellerio

Il y a 400 ans, l’histoire passionnante du joaillier Mellerio commence de façon rocambolesque, à Craveggia, dans le Piémont italien.

Pour ce joaillier tout commence en 1613 : Marie de Médicis lui octroie sa protection et le droit de commercer librement « pour services rendus au Royaume de France ». Ce privilège aurait été donné après qu’un ramoneur appartenant à la famille eut surpris, depuis un conduit de cheminée du Palais du Louvre, un complot visant à assassiner Louis XIII. En réalité, la famille Mellerio évoque aujourd’hui une raison géostratégique : Craveggia est situé dans une vallée permettant de descendre sans encombre vers Milan. En cas de besoin, les armées françaises pouvaient ainsi traverser facilement les frontières. D’autres vallées bénéficiant de la même situation, notamment Valtoline aux frontières avec l’Autriche, ont bénéficié de ce type d’accord.

Le décret signé par Marie de Médicis, conservé précieusement à la mairie, n’est pas visible par le grand public. Mais déambuler dans les ruelles revient à plonger dans l’histoire merveilleuse de cette maison incontournable dans l’histoire de la joaillerie. Surnommée le joaillier des reines, elle créa pour Marie-Antoinette, Isabelle II d’Espagne ou encore l’impératrice Eugénie. La quatorzième et la quinzième génération de Mellerio encore aux commandes se réunissent encore chaque été à Craveggia dans la maison de famille.

Articles les plus lus

La Maison Diamantée à Marseille

À quelques mètres du Vieux Port, juste derrière l’Hôtel de Ville, cette maison tient son nom de la façade entièrement couverte de pierres taillées en...

Hillwood Museum, la maison de Marjorie Merriweather Post

À partir de 1959, cette héritière américaine vit dans un manoir néo-géorgien qu’elle a conçu comme un musée, pour le léguer à sa mort au...

Mon Parcours Bijoux

Du 25 septembre au 30 novembre 2017 à Paris, Parcours Bijoux mis en place par l’association D’un bijou à l’autre (en partenariat avec le Comité...

Vietnam, souvenirs en laque

Ne repartez pas du Vietnam sans ces sublimes bracelets en laque d’Hanoia, considérée comme la première marque vietnamienne de luxe.

Ole Lynggaard enfin à Paris

Le joaillier emblématique du Danemark, fournisseur officiel de la famille royale, ouvre sa première boutique parisienne au 4, rue du 29 Juillet.

Le musée Provençal du Costume et du Bijou

Après plusieurs mois de rénovation, ce musée familial dédié à la mode du XVIIIe et XIXe siècle présente également une vingtaine de bijoux d’une...