17 février 2016

Le temps suspendu de Cartier

Lors du SIHH 2016 (Salon International de la Haute Horlogerie), à Genève, Cartier a présenté son cadran mystérieux transposé sur de somptueux bracelets.

Le cadran mystérieux que Cartier vient d’intégrer sur des pièces de haute joaillerie figurant un dragon ou un serpent a été inventé par Jean-Eugène Robert-Houdin, célèbre illusionniste passionné par les automates et également horloger. C’est lui qui met au point, au XIXe siècle, un cadran transparent, isolé du mouvement, où les aiguilles semblent suspendues dans le vide. En réalité, elles sont fixées à deux disques de cristal tournant, équipés d’une bordure en métal dentelé et qui sont reliés à une crémaillère dissimulée dans le cadre. Cette dernière rejoint le mécanisme généralement caché dans le socle. Ce « tour de magie » séduit la maison Cartier qui, à partir de 1912, commence à régulièrement fabriquer des modèles. Ce rassemblement inédit met en lumière l’ingéniosité et la virtuosité du procédé isolé au milieu des motifs décoratifs d’inspiration orientale, des chimères, des dragons et des bouddhas. Depuis plus de 100 ans, la richesse des matériaux, onyx, émail, jade, diamants ou encore pierre de lune fait écho aux lignes architecturales. Le temps semble bel et bien suspendu.

Articles les plus lus

Bois précieux

Le bois n’est pas spontanément associé au bijou et pourtant… Il permet aux créateurs contemporains de s’affranchir des matériaux traditionnels que...

Les Leopards Awards

Promouvoir l’histoire, le présent et le futur de la joaillerie anglaise : voici le but de ces premiers Leopards Awards, lancés le 15 novembre prochain...

Les bijoux d’avant-garde dans l’exposition « Medusa »

L’exposition laisse une large place à ce type de bijou qualifié également de « contemporain », encore très peu connu en France. Ci-contre :...

En pièces détachées

Contrairement aux idées reçues, plus les bijoux sont réalisés avec des matériaux précieux, moins ils ont de probabilités de traverser le temps.

René Lalique dans l’exposition « Medusa »

Habituellement visible dans la galerie des Bijoux du musée des Arts décoratifs, ce collier « Noisettes » du début des années 1920 est l’une des...

Exposition « Medusa. Bijoux et tabous », coup d'envoi

Je vous ai d’abord dévoilé l’installation de « Medusa » avec les points de vue d’Anne Dressen, commissaire, et de ses conseillers scientifiques...